Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Avec Nomad, Bombino joue la carte des sentiments

Avec Nomad, Bombino joue la carte des sentiments

Par  

Bombino sort un nouvel album tout simplement intitulé Nomad. Sur la pochette, une espèce de Lawrence d’Arabie à tombeau ouvert sur sa moto, écharpe blanche au vent. Nomad n’est pas une invitation au désert mais à partir. Il nous faut donc suivre le mouvement.
Mais qu'est ce qui nous touche dans cette musique si étrange et étrangère ?
Ce ne sont pas les paroles, la langue touarègue m'est, pour le moment, inconnue.
Ce n'est pas non plus la ressemblance avec des musiques, des harmonies, des instruments connus.
C'est sans doute la grâce de la Musique qui, même lorsque tous les repères sont brouillés, sait transmettre des émotions. Et nous en recevons un paquet.
La joie, tout d'abord, d'un Touareg né dans un campement du Niger et qui enregistre son deuxième album aux États-Unis.
L'espérance, ensuite, d'un peuple meurtri mais qui reste digne, fier et confiant.
La mélancolie, enfin, d'un homme en exil qui pleure deux de ses musiciens tués en 2007.
Dan Auerbach guitariste et chanteur des Black Keys a lui aussi visiblement été touché par cette musique. Même ce redneck barbu de l'Ohio a été emporté et conquis…
Il produit cet album et insuffle son style tout en respectant l'esprit de l'album précédent intitulé Agadez.
Enfin cette musique est aussi la preuve de la puissance du mariage.
Mariage entre la tradition et la modernité, entre les cultures, entre les langues, entre le profane et le sacré.
Et c'est sans doute le dernier morceau de l'album Tamiditine qui synthétise le mieux tout cela.



Dans la vidéo d'un concert donné devant une mosquée d'Agadez en 2010, on prend de plein fouet ce blues nous rappelant que l’on a le droit de se réjouir. Avant que la poussière remuée sous nos pieds ne retombe, avant de redevenir nous même poussière. Ce concert illustre cette transversalité sémantique, spatiale et temporelle éprouvée dans Nomad.


Maintenant que l’essentiel est donné avec Bombino, pour les fans hardcore vous pouvez aussi découvrir le groupe Tinariwen. Et pour les moins aventuriers vous pouvez ré-écouter également les excellents François and the Atlas Mountain et leur album E Volo Love.


Clio s’amuse avec la chanson
Clio s’amuse avec la chanson
Chérir son impuissance avec Drieu La Rochelle
Chérir son impuissance avec Drieu La Rochelle
Un certain Gulda…
Un certain Gulda…

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :