Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Éco-taxe : vive la Bretagne libre !

Éco-taxe : vive la Bretagne libre !

Par  

Samedi 27 octobre, près d'un millier de manifestants bretons fait face aux forces de l'ordre sur la RN 165. L'emplacement, rectiligne, est facile à défendre par les forces de l'ordre, pourtant la manifestation est extrêmement violente, à l'image des propos de Pierre Moscovici qui réaffirmera son intransigeance dès le lendemain, en déclarant « l’écotaxe, qui avait été proposée par l’ancienne majorité et votée à l’unanimité, était prévue pour le 1er janvier et elle est toujours prévue pour le 1er janvier ». Le Ministre tentera bien de dire que le gouvernement est « sensible aux crispations et à l’écoute des Français », les Bretons ne seront pas dupes ; l'État, plus jacobin que jamais, préfère les lois écologistes et idéologues aux aspirations de son peuple.

À minuit, les manifestants se coiffent du bonnet rouge. D'aucun penseront sûrement, face à l'oppression policière, qu'il rappelle fortement le bonnet phrygien de 1789. C'est vrai. Mais la référence est plus ancienne, elle date du règne de Louis XIV, la Bretagne se levait déjà contre le martèlement fiscal. Aujourd'hui encore, la rébellion coule dans ses veines et 74 % des Bretons s'opposent à l'écotaxe, ils sont même 85 % à ne pas faire confiance au gouvernement. En Bretagne, plus qu'ailleurs, la révolte gronde.

Bevet Breizh dizalc'h !

Bretagne : Nantes reste en exil
Bretagne : Nantes reste en exil
Vivre, décider et travailler en Bretagne… et en France
Vivre, décider et travailler en Bretagne… et en France
Vive la sixième… Monarchie
Vive la sixième… Monarchie

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :