Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Le 10eme arrondissement martyr

Le 10eme arrondissement martyr

Par  

Ici, pour 8500 € le mètre carré vous pouvez vous offrir un bel appartement « parquet moulure cheminée » dans un quartier très vivant… Bien sûr vous le meublerez dans une galerie design du canal Saint Martin. Le ravitaillement est simple, les Naturalia et autres Biocoop voisinant les commerces éthiques. Vos patates seront citoyennes et vos carottes garanties pleines de terre. Comme vous êtes un bobo aux neurones nourri de quinoa coriandre vous n’irez pas consulter, avant de conclure votre achat, le site très instructif « Trouve ta mosquée. Com ». C’est dommage, vous auriez évité de vous trouver vendredi dans ces rues-là. Vous ne pouvez pas voir non plus Paris «en vrai » dans la journée. Vous êtes trop occupés, comme une bonne nation d’esclave, à gagner l’argent de l’immigration et des salaires de nos élus. Personne n’est blanc ici entre 10h et 19h. Les bandes zonent, les barbus prêchent et les Rom dévalisent les touristes égarés. Le soir ils seront invisibles quand vous sortirez dans des établissements faussement authentiques et vraiment ghetto de blancs. Leurs noms sont évocateurs d’un monde disparu et les seuls barbus que vous croisez à présents sont des hipsters barmans branchés et musclés au club med gym.

Sauf Vendredi soir.

Peut-être est-il temps d’ouvrir les yeux. Je propose d’organiser une visite guidée des lieux. Bien sûr, je vous parlerais du héros de Marcel Aymé Martin qui habitait au canal saint Martin. Ensuite nous nous dirigerons vers la gare du Nord côté train de banlieue, là où les enfants Rom sont prostitués et où Mamadou grand vaudou offre une consultation gratuite pour envouter la voisine (il répare aussi votre PC à distance). Je vous ferais entendre la voix de la dame de la SNCF qui rappelle qu’il ne faut pas fumer dans la gare. Nous pélerinerons jusqu’à la rue Méricourt autrefois rue de la Folie Méricourt illustrée par Gripari. Sa sorcière habitait là et déjà il y avant un arabe du coin. Pour le déjeuner pensez à vous munir de votre jambon beurre introuvable dans un rayon assez vaste. Nous le mangerons au square Montholon autrefois propriété de la famille Samson (bourreaux de Paris) et devenue à l’instigation de la princesse Eugénie un des rares jardins du Xème. Vous voudrez surement vous y assoir et admirer le charmant agencement des statues faussement antiques et les arbres si beaux à l’automne. Je vous le déconseille. Ici on deale. Les petites cabanes des enfants sont squattées par des afgano-syriens de l’Afrique de l’est. Et au moment de la rupture du jeune du Ramadan on n’est pas les bienvenus aux tables dressées dans le jardin. Les apaches qui terrorisaient il y a peu le quartier ont eux aussi été remplacés.

Alors tirons une leçon de l’histoire, souvenons-nous que le gibet de Montfaucon où la justice passait au moyen-âge se trouvait tout prêt des massacres de Vendredi. Enfin une bonne idée pour nourrir la réflexion réformiste de Madame Taubira.


Luc Le Garsmeur, réformateur pour un faubourg frondeur
Luc Le Garsmeur, réformateur pour un faubourg frondeur
Tous les migrants ne sont pas des super-héros
Tous les migrants ne sont pas des super-héros
Woerth innocenté
Woerth innocenté

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :