Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Le corps des autres

Le corps des autres

Par  

Il y a bientôt un an, Pierre Bergé choquait une grande partie du pays en déclarant :
« Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA ou l’adoption. Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant. »1

Depuis, un gouvernement en mal de popularité, marginalisé par son amateurisme et à son impuissance tente de reprendre la main. Un projet de loi visant à pénaliser l'usage de la prostitution, et plus seulement le proxénétisme, est né et défendu face à 343 salauds par une porte-parole plus remontée que jamais.
« Les 343 salopes réclamaient en leur temps de pouvoir disposer librement de leur corps. Les 343 salauds réclament le droit de disposer du corps des autres. »2

Telle est la logique de la gauche. Comprenne qui pourra ! Deux remarques s'imposent :
  1. Le grand homme de gauche qu'est Pierre Bergé ne réclame-t-il le droit de disposer du corps des autres en réclamant la PMA ?
  2. Si le gouvernement considère que l'avortement est l'exercice du droit pour une femme de "disposer de son propre corps", les mères porteuses ne font que donner la part d'elle-même qu'est leur enfant. Un don d'organe rien de plus, dirions-nous si nous voulions provoquer. La GPA est pour bientôt !

Par cette remarque stupide, la porte-parole du gouvernement montre bien les contradictions de fond, ou plutôt les mensonges, d'une gauche qui est finalement le meilleur allié d'un monde ultra-consumériste, où la vie n'a aucune valeur, où les corps sont à vendre. Elle montre surtout qu'il n'y a eu aucun travail de fond derrière ce projet de loi, qui n'est qu'un écran de fumée pour faire oublier les hausses d'impôts et l'éco-taxe.

Pour nos concitoyens de gauche qui restent persuadés qu'il s'agit d'une mesure inédite de société, porteuse d'une grande idée de progès, nous proposons de ré-écouter quelques mots de Jean-Luc Mélenchon.
  1. Déclaration de Pierre Bergé au Figaro, 16 décembre 2012
  2. Compte-rendu du Conseil des Ministres du 30 octobre 2013

IVG, un droit d’exception…
IVG, un droit d’exception…
À fleur de peau
À fleur de peau
La famille chrétienne face aux défis du XXIème siècle
La famille chrétienne face aux défis du XXIème siècle

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :