Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Le Gender s’attaque à la langue

Le Gender s’attaque à la langue

Par  

Aux armes citoyens !

On apprend cette semaine que des élus écologistes parisiens ont déposé une motion pour que les journées du patrimoine deviennent au nom de l’égalité des sexes les journées du « matrimoine ». Audiard avait mille fois raisons : ils osent tout !

Intéressant d’ailleurs de voir que nos écologistes vivent hors-sol, ignorants de leurs racines, méprisant l’histoire de notre langue… Mais suis-je bête nous sommes tous  citoyens du monde. Pourquoi s’accrocher aux vestiges. Place à la nouveauté.

Vous me direz alors que le terme « matrimoine » est bien mal choisi. D’une part il se construit explicitement en opposition à patrimoine lui accordant ainsi une importance capitale et d’autre part ce barbarisme reste de toute manière genré. Il vaudrait mieux utiliser le terme de « neutrimoine ».

Quoique, cela n’effacera pas pour certains esprits particulièrement retors, cette terminaison qui fait très catholique sans compter cette lettre « T » qui pourrait rappeler à d’aucun de sinistres calvaires. A tout prendre, il faudrait donc préférer le terme « neutrilaïc.que ». Là au moins, on ne risquerait rien. Les journées du neutrilaïc.que, ça a de la gueule quand même !

Et une fois que ces valeureux représentant du peuple libéré des carcans sociaux obsolètes auront obtenu gain de cause sur le sujet, gageons qu’il s’attaqueront à l’expression « black Friday » qui fleure bon la ségrégation la plus éhontée en associant une couleur à la notion de rabais…

Ce qui est bien avec ces gens-là, c’est que l’on n’a jamais fini de rire… ou de pleurer.

Valduzia Ragen


Nov-langue inclusive
Nov-langue inclusive
Parents à l’attaque des enseignants
Parents à l’attaque des enseignants
Mauvaise langue
Mauvaise langue

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :