Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Le Lion et le Poisson-chat

Le Lion et le Poisson-chat

Par  

Le Lion et le Poisson-chat

Jadis, tout près de Lyon,
Un poisson-chat volé
Accusa quelque lion
De l'avoir dépouillé

Et décida de prendre
La cité à témoin.
A regrets le félin
Accepta de se rendre.

Retrouvant tout son bien,
Roulant toujours carrosse,
Le poisson n'était rien
Mais se croyait féroce.

Les années s'écoulant,
Le pays oublia
Qui est le malfaisant.
Alors le lion pria

Et obtînt prestement
Que le poisson, jugé,
Rende à jamais l'argent
Qu'il avait recouvré.

Moralité

La gueule la plus grande
N'est pas la plus vorace.
Qu'importe la disgrâce,
Nul fauve ne s'amende.

À Chat perché
À Chat perché
Le sourire d’Emmanuel
Le sourire d’Emmanuel
Du réchauffé sur l'identité nationale
Du réchauffé sur l'identité nationale

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :