Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN revient en septembre, en attendant, profitez de la poésie en ligne


Le Maitre et son Chien

Le Maitre et son Chien

Par  

Le Maitre et son Chien

Des âmes étrangères
Sont un beau jour entrées
Sur de fertiles terres
Par un roquet gardées.

Le chien a aboyé,
Il a presque mordu.
Mais le maitre est venu,
Le chien s'est arrêté.

Passant de la pommade
À une Cour meurtrie,
Le Seigneur accueillit
À table les nomades.

Moralité

Le chien, qui n'est pas traitre,
Se couche gentiment
Chaque fois qu'il entend
    La voix de son Maitre.

Vivement 1958 !
Vivement 1958 !
Retour en dessins sur 2014
Retour en dessins sur 2014
Lumières : clap de fin ?
Lumières : clap de fin ?

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :