Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Les Cent jours de Hollande

Les Cent jours de Hollande

Par  
Propos recueillis par Guillaume de Mazalle

Flan tireur, de son vrai prénom Guillaume, a 20 ans et est étudiant en cinéma. Aujourd'hui, il lance le compte Twitter @cent_jours à 100 jours du second tour de l'élection présidentielle.

Mauvaise Nouvelle : Pouvez-vous nous décrire votre projet ? Quelle est votre ambition ?

Flan Tireur : Un soir dans un dîner, j'ai d'abord eu l'idée de raconter comment se déroulerait une beuverie organisée par un président après avoir perdu les élections. J'ai hésité avant de me lancer dans ce projet, mais une amie m'a convaincu et j'ai écrit une nouvelle de 40 pages "les sept derniers jours du flan", que je compte rendre plus vivante en fiction audio. Les cent derniers jours sont à la fois une sorte de teaser pour ces sept derniers jours et un projet en soi. L'idée est de proposer chaque jour, pendant les derniers cent jours de sa présidence, un tweet qui aurait été écrit par François Hollande en rapport avec son quinquennat désastreux. Le but est évidemment de faire rire de ses mésaventures et pourtant, en cent tweets, il n'est guère possible d'exprimer plus de la moitié des problèmes de son quinquennat qui peuvent venir à l'esprit ! Mon ambition ne va pas au-delà de vouloir divertir les gens quelques instants, tout en rappelant à peu de temps de la prochaine élection présidentielle ce qu'a été le dernier mandat.

MN : Ne craignez-vous pas de traiter avec tant de légèreté d'un homme qui a provoqué le mécontentement d'une très large majorité de nos compatriotes ?

FT : Après avoir écrit une pièce de théâtre sur l'URSS de Staline ("à demain les petits … camarades"), François Hollande est un sujet bien léger. L'humour permet d'évacuer et de prendre du recul sur la situation. Naturellement, devant le fiasco de ces dernières années, vient à l'esprit la question : faut-il en rire ou en pleurer ? Pleurer, bien sûr, ne changera rien. Rire est toujours agréable, qui plus est pour se moquer de ce président qui s'est moqué de nous et a donné de faux espoirs à des millions d'entre nous en promettant d'inverser la courbe du chômage. À l'heure du bilan, c'est donc par petites blagues que je m'efforce de rendre à César ce qui est à César. Et puis, en dépit de la facilité, il subsiste toujours une joie intense à taper sur certains personnages ; pas plus que je n'imagine un Sagnarelle sans soufflet, je n'imagine un personnage de François Hollande sans m'autoriser quelques baffes.

MN : Comment concevez-vous la personnalité de françois hollande ?

FT : C'est un homme faussement mystérieux. Au premier abord, on pourrait penser à un de ces personnages joués par Jean Lefèvre, dans les gendarmes par exemple : quelqu'un de mignon qui joue sa victime, incompétent et maladroit au possible, mais qui se sauve en faisant rire. Cependant si vous regardez quelques documentaires (je vous conseille "un temps de président" très instructif), ou si vous prêter l'oreille au témoignage de Valérie Trierweiler, vous vous rendez compte du cynisme du personnage. De même ses blagues paraissent gentillettes, mais si vous tendez l'oreille vous remarquerez ce ton supérieur, suffisant. Tout est finalement dit dans le livre "un président ne devrait jamais dire ça …" où il explique son obsession pour la postérité : il se moque de savoir s'il prend une bonne ou une mauvaise décision pour la France, il veut être partout, il veut être connu, il adore ça, au point d'être est satisfait de son quinquennat.

MN : Y a-t-il selon vous une différence entre françois hollande et le reste de la caste politique ?

FT : Probablement son ego et sa non-prestance. Les autres tout aussi incompétents qu'ils soient de droite ou de gauche, ont eu au moins la délicatesse de garder un semblant d'honneur à l'Elysée (même ceux qui ont reçu la Françisque), Hollande lui en 5 ans a fait passer la diplomatie française pour une vaste blague.

MN : D'autres perspectives pour les Cent jours après l'élection présidentielle ?

FT : Oui, énormément même ! Déjà mettre en fiction audio MP3 la nouvelle "les sept derniers jours du flan". Et puis s'attaquer sur twitter à Dieudonné, lui qui est candidat aux élections présidentielles du Cameroun de 2018 ! Lui aussi c'est un cas très particulier. Après avoir visionné ses deux (très mauvais) films et certains de ses spectacles (à la limite de la nausée), il devient évident qu'il mérite le détour : comme charlatant il est le meilleur en la matière ! Il me reste tellement de choses à écrire, je ne suis pas prêt de me taire.


Hollande a de la reprise
Hollande a de la reprise
Hollande s'attaque au mille-feuilles
Hollande s'attaque au mille-feuilles
David Van Hemelryck nous explique « Hollande démission »
David Van Hemelryck nous explique « Hollande démission »

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :