Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Police, le sentiment d'impunité

Police, le sentiment d'impunité

Par  

Il n'y pas que des violeurs parmi les forces de l'ordre. Non il y a aussi des corrompus, des racistes et des homicides. On pourrait aussi relever qu'une personne reconnue coupable de détournement de fonds publics eut l'occasion, par le passé, de diriger la police…

Certes, le trait est quelque peu grossi. Néanmoins, le nombre important de faits graves impliquant des dépositaires de la force publique devient toujours plus inquiétante ; l'agression dont a été victime Théo en est symptomatique. Que dire du sentiment d'impunité qui semble habiter ce policier mis en examen pour viol dans cette affaire ? Qui peut sérieusement accorder du crédit à sa défense et croire qu'il est accidentellement possible de violer un suspect - probablement déjà coupable - à coups de matraque en voulant le frapper aux jambes ?

Les syndicats de policier ont l'habitude de dénoncer - probablement à raison - la culture de l'excuse dont font preuve grand nombre de magistrats, qui relaxent trop fréquemment les délinquants que la police leur défère. Cet état de fait peut naturellement expliquer une très grande lassitude des forces de police mais, parce que la force publique leur est confiée, leur comportement se doit d'être exemplaire en toutes circonstances et cette lassitude ne doit pas se transformer en volonté de se substituer à la justice par la vengeance. D'ailleurs, force est de constater tout-de-même que les responsables de l'arrestation de Théo n'ont pas été jugés et sont toujours libres ; dans le même temps, les condamnations après des comparutions immédiates se multiplient face à la violente agitation qui anime la Seine-Saint-Denis depuis le crime.

Il faut dire que les faits n'incitent pas les policiers à penser autrement. Quand bien même ceux-ci se trouvent condamnés pour des actes de violence, ceux-ci ne vont pas en prison. Et l'institution qui les arme, sans laquelle ces violences seraient pas possibles, n'est pas dissoute.


Police : réforme ou dissolution
Police : réforme ou dissolution
Hollande désarme la police
Hollande désarme la police
La meilleure des Frances
La meilleure des Frances

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :