Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Quand le vivre-ensemble détruit tout savoir-vivre

Quand le vivre-ensemble détruit tout savoir-vivre

Par  

Le camp du bien et ses médias guettaient le mouvement des gilets jaunes depuis le démarrage pour décréter la République en danger, légitimer la violence policière et lancer de grandes marches indignées pour le maintien du système oligarchique actuel. Des drapeaux de région furent pris pour la marque d’un mouvement royaliste, l’obstination du retour au réel fut qualifié de populisme, on appela de ses vœux racaille et Antifa pour prouver que le mouvement était violent, mais cela ne suffisait pas. Heureusement, il y eut des croix gammées sur le visage de Simone Veil qui recouvrent les boîtes aux lettres, et heureusement Finkie fut traité de sale sioniste ! Voilà enfin qui suffit à mobiliser toutes les bonnes consciences dans une marche unanime de tous ceux qui ont des parts dans le système. On a chanté : « Les loups Hou, les loups sont entrés dans Paris. » Et on va ressortir les heures sombres, pointer du doigt tout ce qui est à droite de soi, faisant le jeu du rassemblement national. Sauf que cela ne marche plus ! Le peuple n’est plus un perdreau de l’année, on ne lui rejoue pas Touche pas à mon pote, Carpentras, la France BBR et que sais-je, sans qu’il se sache pris pour un con. Nous assistons avec toutes ses unes de la PQR dictées par l’AFP, agence d’investigation d’Etat, à un réflexe pavlovien d’une pensée désormais morte, un soubresaut du cadavre des Lumières.

Le savoir-vivre ruiné par le vivre-ensemble

La réalité est que le multiculturalisme est le terreau sur notre territoire de l’effondrement de conventions qui étaient le ciment de la société. Depuis des années, nous sommes confrontés à de la délinquance ordinaire reliée dans un continuum au syndicat du crime et au terrorisme même. Des zones islamisées forment ainsi à la fois le maquis et le vivier de ceux qui ont déclaré la guerre à l’Occident. Ça, c’est le fonds de commerce de la guerre civile froide dans laquelle nous vivons depuis 2005. Mais aujourd’hui, c’est ce qui permettait de vivre ensemble en Occident qui se trouve en ruine, une forme de savoir-vivre qui consiste à respecter la personne humaine.

Macron rejoint Camus

Les médias ont raison, les actes antisémites sont importants et le sentiment d’insécurité des Juifs de France de plus en plus palpable au point que l’émigration vers Israël n’a jamais été aussi élevée. Macron parle même d’exode interne… Il semblerait que notre président rejoigne enfin Renaud Camus dans son constat d’un grand remplacement. Ce dernier fut condamné à incitation à la haine raciale pour avoir dit que les actes d’incivilité étaient un facteur du grand remplacement. Macron ne dit pas autre chose quand il parle de l’exode interne des Juifs.

« Finkie, sale raciste ! »

Et Finkielkraut fut traité par des gilets jaunes de sale sioniste… On oublie qu’il fut d’abord traité de sale raciste. Dès le lendemain de l’agression verbale, nous savions que ceux qui avaient proféré les insultes étaient de mouvance salafiste et représentaient parfaitement l’islamo-gauchisme à l’œuvre. Macron lui-même a reconnu un antisémitisme lié à l’islam radical. Pourtant, le rassemblement des bonnes consciences eut tout de même lieu le lendemain des insultes envers Finkielkraut. Toute la société libérale a manifesté aux côtés des gauchistes qui usent de leur militantisme multiculturaliste et pro-palestinien pour agréger tous les islamistes du territoire. On utilise donc les maux causés par le multiculturalisme pour le renforcer. On appelle ça un raisonnement pervers, on appelle ça un cancer.

Homophobie, sexisme vs un minimum d’éducation

On parle aujourd’hui d’homophobie ou de sexisme quand autrefois on parlait simplement de mauvaise éducation. On ne dit pas à une fille qu’elle est bonne (si tant est qu’on en ait le réflexe) et on ne traite pas quelqu’un de sale PD. Agir ainsi revenait à s’exposer à une gifle maternelle, une punition paternelle et une réprobation totale de la société. Dans un reportage crypté d’Envoyé Spécial, on comprend qu’un jeune homme se fait insulter et bousculer tous les jours en traversant l’esplanade de sa cité par les racailles oisives. De même, les insultes sexistes proférées dans le quartier Chapelle-Pajol, consistant à dire à une jeune fille en jupe qu’elle est une salope, sont proférées par des jeunes hommes n’ayant pas eu la chance d’hériter de 2000 ans de civilisation gréco-chrétienne. Ils n’ont pas eu la chance d’hériter de 2000 ans de fessées maternelles. Ils n’ont pas en héritage le concile de Trente, l’amour courtois, etc. Nous avons importé une civilisation étrangère qui non seulement nous est hostile mais réintroduit des haines et des comportements barbares que des siècles de civilisation occidentale avaient gommées. Cette civilisation chrétienne place la personne humaine au-dessus de toute autre considération et considère cette personne comme un monde indépassable et irréductible à quelque idéologie.

C’est la faute à Maurras, Péguy, Bernanos, Zemmour, Onfray, Finkielkraut, et… LMPT

Des musulmans, galvanisés ou non par les sociaux-nationalistes-socialistes de Soral, cautionnés ou non par les militants pro-palestiniens de la France insoumise, crient sales Juifs… et on ne trouve rien d’autre que d’accuser l’extrême-droite et de vouloir brûler Maurras, Péguy, Bernanos. Ils finiront bien par nous faire croire que les islamo-gauchistes étaient d’extrême-droite comme ils ont réussi à assimiler le nazisme à notre droite d’esprit contre-révolutionnaire. Tout est possible pour ceux qui nient le réel et font profession d’inverser les définitions.

Des musulmans insultent et maltraitent des homos et… on accuse (insulte) immédiatement LMPT en trouvant une raison supplémentaire à faire avancer la cause LGBT. Ils sont bien contents au lobby d’avoir des musulmans qui les insultent afin de pouvoir légitimement diaboliser ceux qui refusent la marchandisation du corps des femmes et la destruction de ce qui fait une personne humaine. Quelle joie également pour LGBT d’amalgamer ceux qui disent « sale PD » avec ceux qui sont opposés à un changement anthropologique de la société, voilà un bon moyen totalitaire pour interdire toute opinion contraire à celle du progrès !

Des musulmans insultent des jeunes filles et… après avoir proposé vainement d’élargir les trottoirs, on ne trouve que balancer des porcs, sans jamais se soucier d’éduquer la racaille.

Camus disait : « Entre vivre ensemble, il faut choisir. » On pourrait ajouter que manquer de savoir-vivre va nous pousser à mourir.


Vivre, décider et travailler en Bretagne… et en France
Vivre, décider et travailler en Bretagne… et en France
Vivre et laisser mourir… la presse
Vivre et laisser mourir… la presse
Exerçons tous ensemble notre droit de retrait
Exerçons tous ensemble notre droit de retrait

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :