Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Rassure-toi, Manuel, tu ne seras jamais de droite !

Rassure-toi, Manuel, tu ne seras jamais de droite !

Par  

Rassure-toi Manuel, malgré tout ce que disent tes amis socialistes jaloux de ton pragmatisme, malgré le regard béat des électeurs de droite attentifs à tout soubresaut d’autorité, tu es et tu resteras toujours de gauche.

Ce n’est pas parce que tu te qualifies toi-même de blairiste que tu deviendrais d’un coup de droite, Deng Xiaoping aussi aimait le libre échange. Ce n’est pas parce que tu souhaites que des Villepin, Bayrou ou Lepage rejoignent la majorité que tu es de droite, Mitterrand avant toi s’amusait de s’ouvrir vers le centre franc-maçon. Ce n’est pas parce que tu dis avoir quitté le Grand Orient de France que tu as d'ailleurs changé d’idées. Tu sais tout ça, tu ne joues que pour exister.

Ne trouves-tu pas insupportable tous ces gens de droite qui restent fascinés par l’ordre, fût-il injuste ? Ils trahissent leur terre et son héritage. Ils substituent les effets souhaitables, l'ordre, au cœur qui doit en être l’origine. N’est-ce pas ? Ne trouves-tu pas insupportable tous ces gens de droite qui, attachés à l’État et à la force de la loi, applaudissent tous ceux qui les garantissent. Ils trahissent la première des valeurs ontologiques qu’est la liberté. N’est-ce pas ? Ils trahissent également la raison par laquelle ils auraient du parvenir à la sagesse. N’est-ce pas ? dans « Les deux Patries », nous mettait déjà en garde contre cette manie à confondre État et Patrie, Nation et Patrie et d’oublier que dans un cas les patriotes font allégeance à un système dont ils deviennent des organes, et que dans l’autre ils choisissent le moyen de devenir le combustible digéré par la machine idéologique. Gens de droite, il est temps de lâcher l’uniforme et de garder vos armes ! Dis-leur ! Cela fait plus de deux cents ans qu’on leur fait prendre leur Patrie pour une lanterne, ou plus exactement un lampion, cela fait plus de deux cents ans qu’ils servent de chair à canon pour l’avancée des idées révolutionnaires devenues onusiennes dans le monde, cela fait plus de deux cents ans qu’ils permettent à la révolution de s’actualiser. Mais Manuel, Fouché n’a jamais été de droite, c’était le flic de la révolution, tu le sais, puisque c’est le rôle que tu joues depuis que tu fais ministre. Rassure-toi, tu as une vraie tête de guillotine, tu nous donnes une vraie sensation de fraîcheur, comme disait monsieur Guillotin.

Certains de droite à Evry disaient de toi « C’est un bon maire, il fait des choses pour sa ville, etc. » Tu as été réélu à 70,28 % en 2008. Ce n’est pas grave si c’est pour le bien de la commune. Localement, on vote surtout pour un homme n’est-ce pas ? Sauf que c’est comme cela que l’on fabrique un député, c’est comme cela que l’on fabrique un secrétaire national de parti, c’est comme cela que l’on fabrique un ministre qui gazerait son père et sa mère pour garantir la continuité du monstre froid dirigé de main moite par un monstre mou.

Manuel Carlos Valls, tu ne seras jamais de droite et tu en es convaincu, maintenant ce serait bien que tu nous aides pour en convaincre également tout le peuple militant de droite.

Burkini : Manuel de la Mancha monte au front
Burkini : Manuel de la Mancha monte au front
La droite n'osant pas être de droite…
La droite n'osant pas être de droite…
Pire que la droite parisienne, la droite nantaise
Pire que la droite parisienne, la droite nantaise

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :