Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN prend la marge et revient en septembre


Retour en dessins sur 2014

Retour en dessins sur 2014

Par  

À quelques jours de la nouvelle année, Mauvaise Nouvelle vous ropose un retour sur 2014, illustré par ses dessins.

La guerre en syrie, encore saluée en 2013 par plusieurs pays comme une lutte pour la liberté contre Bashar El-Assad, est devenue cette année une guerre de religion. L'État Islamique, rebaptisé Daesh (ndlr : État Islamique en arabe) par l'Élysée pour ne pas heurter les musulmans, s'installe comme unique et sanglant opposant au régime syrien. Maniant avec brio l'art de croiser les informations, c'est avec le départ de Français pour la Syrie que Maximilien Friche a décidé d'illustrer le projet de redécoupage des régions.

Nouvelle carte des régions

Cette réforme annoncée à la hâte par François Hollande reste toujours floue, avec de multiples interrogations sur le redécoupage des territoires. Seule région restant seule dans toutes les cartes envisagées par l'Élysée ou le parlement, la Bretagne reste séparée de sa capitale historique.

Autre événement marquant de l'année 2014 sur le plan de l'ordre public : la mort de Rémy Fraisse, manifestant écologiste tué par une grenade offensive lancée par les forces de l'ordre.

Cette mort d'un manifestant, une première depuis l'affaire Malik Oussekine en 1986 démontre une fois de plus, après le gazage de familles lors de la Manif'Pour Tous, l'absence totale de réflexion et de maitrise de la force par les forces de Police et de Gendarmerie ; fidèles inconditionnels à la voix de leur maitre Manuel.

La route était droite mais la pente trop rude

Sur le plan politique, outre la vague bleue des élections municipales, une des chambres du parlement, le Sénat a rebasculé à droite. Après un passage à gauche historique à l'automne 2011, la présidence du Sénat revient logiquement dans le giron de l'UMP. Deux candidats s'affontaient : Gérard Larcher qui a été élu, et l'ancien Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin. Celui-ci, qui s'était rapproché de Nicolas Sarkozy pour l'occasion, n'a pas manqué en fin d'année de rallier Alain Juppé pour 2017.

Mais le grand événement politique de l'année est naturellement le retour de Nicolas Sakozy, dont le succès interne à l'UMP est finalement moins large qu'attendu. Le score important de Bruno Lemaire est l'occasion de se réjouir pour tous les adversaires de l'ancien Président de la République au sein du premier parti de la droite et du centre.

Le Cerbère anti-sarkozyste se réjouit

Voir tous les dessins de Mauvaise Nouvelle.


Appel du 18 juin 2014 (contre LGBT)
Appel du 18 juin 2014 (contre LGBT)
Paris : retour de l'écotaxe
Paris : retour de l'écotaxe
Plaidoyer pour un retour de Michel Onfray dans les médias
Plaidoyer pour un retour de Michel Onfray dans les médias

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :