Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN revient en septembre, en attendant, fouillez dans nos 8 ans de textes


Tous Tartuffe !

Tous Tartuffe !

Par  

En 2001 il y avait déjà des jeunes filles que les parents encourageaient à porter le voile dans mes cours alors que j'étais professeur débutant en quartier dit « sensible », terme hypocrite pour ne pas dite quartier à forte teneur en population d'origine étrangère, et en particulier maghrébine.

J'étais un des rares enseignants qui demandaient aux voilées d'enlever leur attirail en cours. Ce qu'elles faisaient de plus ou moins bonne grâce, j'avais il est vrai un avantage : je parle un peu l'arabe. Les profs reconnaissaient leur lâcheté, ils avaient peur qu'on leur crève les pneus de voiture qui étaient quand même lardés de coups de couteau malgré tout.

Petit à petit j'ai vu s'installer dans la majorité des établissements « de quartiers » des pauses de rupture de jeûne au moment du ramadan, des menus sans porc. Si d'aventure il y en avait au repas, j'ai vu des responsables de cantine indiquer le cochon par des têtes de mort rouges comme si c'était du poison… Et je ne parlerai même pas de la haine des juifs de ces populations manifestée de plus en plus librement et sans complexes, le prétexte de l'antisionisme étant de plus en plus laissé de côté…

Plus personne maintenant ne demande aux jeunes voilées d'enlever leur voile couvrant tout ou partie de leur visage.

En 2015 vous étiez presque tous "Charlie"… « Le fanatisme islamiste ne passera pas par moi ! » affirmiez-vous… Vous avez défilé en rangs bien sages. Tous les politiques pleuraient de grosses larmes de crocodiles. Et puis ?
Et puis rien ne s'est passé…
Déjà en 2015 certains justifiaient les meurtres des dessinateurs, des journalistes…

Au moment de la décapitation de Samuel Paty vous « étiez Samuel, mais… » Vous vouliez bien dénoncer les fanatiques mais enfin quand même ce que ce prof avait fait c'était dangereux ce cours qu'il faisait, il courait un risque, il aurait mieux valu qu'il se taise… C'était soit un gauchiste naïf soit un prof sans doute « raciste » et « islamophobe » selon le bord politique. Ce qui lui est arrivé finalement c'était de sa faute…

Pour Mila, vous auriez bien été Mila mais c'est quand même une gosse mal élevée une provocatrice… Une jeune fille qui dit des gros mots, ô scandale ! Elle dit ce qu'elle pense la petite. Elle est maintenant cloîtrée quelque part à cause de l'infinie lâcheté des adultes : professeurs, administrations, etc.

En 2021 vous n'osez plus dire l'islamisme depuis longtemps non vous parlez DES religions, DES fanatismes… Il ne faut surtout pas nommer le mal, surtout pas… En 2021 vous parlez de respect des pratiques radicales de l'Islam, vous parlez de tolérance… Tous ceux qui diraient le contraire sont des boute-feux de haine dîtes-vous maintenant…

Vous vous rassemblez sur des réseaux dits sociaux russes ou autres que vous croyez moins surveillés pour vous défouler, mais ça ne reste que du défoulement… Finalement de droite comme de gauche vous êtes déjà soumis dans les faits. Notre société n'a plus le courage d'affirmer ses valeurs. Elle croupit dans son confort intellectuel et la comédie sociale.


La charte sur la laïcité ou Tartuffe à l’école
La charte sur la laïcité ou Tartuffe à l’école
Tous les migrants ne sont pas des super-héros
Tous les migrants ne sont pas des super-héros
Onfray inflige un zéro de conduite à tous
Onfray inflige un zéro de conduite à tous

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :