Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Valls découvre l’islamo-gauchisme

Valls découvre l’islamo-gauchisme

Par  

Quand la vérité sort de la bouche d’un homme de gauche, les médias l’entendent. Depuis Saint Paul jusqu’à nos jours, il n’y a pas eu meilleur apôtre que le repenti. Valls, qui fut prêt à sacrifier les familles sur l’autel de la République devenue libertaire, est aujourd’hui un digne représentant de cette lignée. Le discours régalien n’est pas une nouveauté dans sa bouche, néanmoins il fait du bien à nos oreilles de souche dans un brouhaha de sociologie de comptoir. Ainsi, l'ancien premier ministre a affirmé dans son chemin de Damas que « Le terrorisme, aujourd'hui, n'est pas issu d'un terreau, et n'est pas lié au chômage ou à la misère. » et qu'il s'agit d'une « idéologie totalitaire » puisant «sa source dans l'islam politique ». Cela donne des espoirs, on se rapproche des propos villiéristes de 2007. Oser faire lien entre islamisme et islam revient à pratiquer l’amalgame selon le camp du bien, nous le savons bien.

Mais l’ancien Fouché d’Hollande va plus loin en critiquant la France Insoumise. Il dénonce leur « discours islamo-gauchiste » : « Ils sont irresponsables. Dans leurs pratiques concernant l'islam radical, il y a de la complaisance, il y a de l'ambiguïté. » On croirait entendre Dantec, sans le talent de la formule, au début des années 2000. Patience, patience, dans moins de vingt ans, Valls dénoncera peut-être les collabos de l’islamisation du pays et du grand remplacement et ne doutons pas que lors de la Reconquista française, fidèle à sa réputation d’Adolfo Ramirez, il sera parmi les premiers à tondre la Française de souche ayant fait de la collaboration horizontale avec quelques beaux maghrébins. Finalement Valls suit le chemin d’Onfray dont la très lente maturation nous laisse cois comme devant les émissions de chasse et de pêche diffusées dans la nuit.

 

Le prolétariat nouveau est arrivé !

Ce qu’il y a d’intéressant dans la déclaration d’un homme ayant quitté le pouvoir, c’est la simplicité de la vérité qui s’exprime, dépouillée de toute langue de bois. Cela nous permet de reprendre le chemin de la pensée et d’abandonner le combat des slogans. L’idéologie marxiste, il est vrai, s’est toujours focalisée sur le stade intermédiaire de son programme politique, pas étonnant car ce fut le seul qui put exister : la fameuse dictature du prolétariat. C’est en imposant la dictature de ceux qui sont les plus opprimés que nous libèrerons l’ensemble de l’humanité pour des lendemains qui chantent à l’unisson (au fond d’une cour aux murs gris où les fleurs de béton n’ont plus besoin de nos larmes pour pousser).

Les ouvriers sont moins nombreux, embourgeoisés, etc. ? La lutte des classes dut cesser faute de combattants ? Pas de soucis, la gauche communiste s’en trouva d’autres ! Les musulmans vivant en minorité dans des pays non musulmans furent choisis comme nouveau prolétariat, comme prolétariat de substitution, afin de prolonger la lutte, afin de retrouver les réflexes de la haine dans laquelle les militants furent formés. Le bourgeois à abattre devint, tout simplement, le Français à abattre. La gauche révolutionnaire s’est retrouvée de quoi haïr. Le feu n’a pas d’être qui lui soit propre, il a besoin de combustible pour exister. La logique est encore et toujours la libération par la destruction. C’est certain qu’une fois tous libérés de nos oripeaux, nous pourrons entendre chanter les anges avec le gugusse de Montauban. Sur un champ de ruine, la gauche pourra rebâtir. En attendant l’idyllique champ de ruine, faudra se payer 1000 ans de charia, comme l’URSS se paya 70 ans de dictature froide. La gauche reste attachée à la violence inutile comme à une promesse de gascon. C’est pourquoi, une fois les parures dialectiques évacuées, l’homme de gauche n’est qu’un collabo qui s’ignore.


Valls s'en prend à Goasguen
Valls s'en prend à Goasguen
Valls la tête dans les nuages
Valls la tête dans les nuages
Valls : l’apaisement unilatéral
Valls : l’apaisement unilatéral

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :