Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN prend la marge et revient en septembre


Vive la sixième… Monarchie

Vive la sixième… Monarchie

Par  

Parmi les candidats à l'élection présidentielle, ils sont deux candidats - Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon - à vouloir instituer une VIème République ; cinq n'ont apparemment pas suffi à instituer assez de démocratie pour les tenants du "progrès".

Disons-le tout de suite, une avancée vers la VIème République serait indubitablement un retour vers la IVème, avec son lot de médiocrité, de petits arrangements entre partis, de l'eau tiède, du pouvoir absolu du centre.

On peut croire que notre Constitution, si forte, résistera contre vents et marées à tous les assauts de candidats. On peut penser qu'achever la République du Général de Gaulle mettrait un terme au hiatus entre la taille des habits présidentiels et l'envergure des hommes politiques de notre temps. On peut imaginer enfin qu'affaiblir le pouvoir du Chef de l'État serait l'occasion de lui ôter tout caractère républicain.

En ce dernier point réside peut-être le salut de cette République fantômatique, vieille lune des dénonciateurs hétéroclites du coup d'État permanent. Une fois le Président de la République cantonné de nouveau à l'inauguration des chrysanthèmes, avec quelle facilité pourra-t-on appeler à son remplacement par un Homme réellement au-dessus des partis ? Près d'un siècle et demi après la Commune, plus de deux siècles après la Révolution, en une époque où la presse "people" a rendu la monarchie - britannique notamment - "glamour", la République n'est plus qu'un cri de ralliement de quelques camarades citoyens idéologues. Que soient brisées les re-fondations gaulliennes qui la maintiennent encore debout, et rien n'empêchera plus sa chute.

Après le règne des Mérovingiens, des Carolingiens, des Capétiens, après la Restauration et la Monarchie de Juillet, naîtra la Sixième Monarchie de la consituante mélenchonesque. Vive Jean-Luc Mélenchon, premier royaliste du XXIème siècle !


Éco-taxe : vive la Bretagne libre !
Éco-taxe : vive la Bretagne libre !
Libé est morte, vive la presse !
Libé est morte, vive la presse !
De gaulle est mort ? Vive de Gaulle !
De gaulle est mort ? Vive de Gaulle !

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :