Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN revient en septembre, en attendant, fouillez dans nos 8 ans de textes


Balançoire

Balançoire

Par  

A David Miège

Du centre de la terre à l’écorce ancestrale
Des océans noyés au biblique déluge
Des gothiques forêts aux forces centrifuges
Des hiers décimés au temps immémorial
Vous avez tant marché sans armes ni repos
Vous avez déchiré les brumes matinales
Tel Phébus imposant sa lumière olympiale
Que je ne sens que vous qui caressez ma peau.
Sans répit ni sans trêve vous avez poursuivi
De votre pas plus lourd encor que le destin
Vous avez pénétré mon plus secret jardin
Que d’autres convoitaient et rêvaient à l’envi.
Et quand vous paraissez soudain dans mon histoire
Du frisson sur ma peau jusqu’au creux dans mon ventre
Suspendue dans le ciel jusqu’à votre épicentre
Je demeure l’enfant sur une balançoire.

‌Illustration David Miège


N’attends plus
N’attends plus
Mauvaise NouvelleActe I
Mauvaise Nouvelle
Acte I
Mauvaise NouvelleActe II
Mauvaise Nouvelle
Acte II

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :