Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Corps en fleurs - Élan

Corps en fleurs - Élan

Par  

Corps en fleurs

aura été dit

n’aura pas été dit

su mais pas cru : l’effroyable

combien il demeure impossible
de se soumettre au la de la source

c’est par l’autre que ce corps accède à l’humain, s'écrie-t-il.


         ici, pas de fleurs :
        l’élément moléculaire

et nos os, nos empreintes, nos tombeaux


entre du déjà écrit & du parlé_chanté

ici, redescendre au caveau de l’existence,

aux cycles de concordances,
  à la subtile éclosion
                             du magnolia

                      en pleurs.


Élan

25 juin 2002 vers 04 heures,
marchant dans les rues de Naples

soudain        ce long voyage
entre les grillages de Pompéi :

des enfants ayant peur de la mort
          appelaient         la mort

des langues de lave léchaient le sol
                              calciné
    
certains essayaient de le reconnaître
                        au son de sa voix
  
des hommes                     par leurs cris,
ne savaient pas qu’ils augmentaient
                                     leur malheur

certains fuyaient    la furie du Vésuve
d’autres s’abandonnaient
                      à la folie de Dieu

des enfants ayant peur de la mort  appelaient  la mort

ils connaissaient l’angoisse de la rupture,
fouillaient l’accès au rire,

mais des enfants ayant peur de la faim
                        appelaient        la fin.


Ces morts qui dansent
Ces morts qui dansent
Abandon
Abandon
Le saut de l'ange
Le saut de l'ange

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :