Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

Mise en ligne spéciale poésie


Je voudrais épouser la courbe d’un genou

Je voudrais épouser la courbe d’un genou

Par  

Je voudrais épouser la courbe d’un genou
Entrer dans ton regard, m’y déposer sans peine
Glisser dans les fourreaux de ton épaule à perdre haleine
Je voudrais effeuiller les roses sur ton cou

Je songe à ces doigts fins dont le temps bat si vite
Qu’il crève les bourgeons vacillant sous la peau
Lucioles solitaires éclatant en sanglots
Sur ces lampes chauffées qu’un frisson illumine

Je voudrais entrer seul comme un mot par ta bouche
Et sortir par tes yeux tel un cil déplié
Caressant le soleil, criant comme un damné
Sur l’écho long d’une plainte farouche

Je voudrais épeler ton nom comme une pomme
Qui déshabille son front sur le fil d’un couteau
Et garder le tournis en croquant les oiseaux
Venus par pépinières des rides de l’automne

Illustration : Lionel Borla, Etreinte.


La peau
La peau
Licorne poétique
Licorne poétique
Ellipsoïde regard perpétuel
Ellipsoïde regard perpétuel

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :