Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN prend son élan, retour en septembre


Le suicidaire

Le suicidaire

Par  

Je broie du noir tandis que le néant m’attendrit
Comme une viande nerveuse.
Mon cœur est si lourd (on dirait un boucher chevalin)
Que ma poitrine fourmille de bronze.
Je marche sur la route départementale
Du cap Sizun qui part de Beuzec,
Les bandes signalétiques se suivent
Comme si elles pleuvaient.
Moi, je suis si vide que je n’ai plus de larmes internes,
Pas même aménagées par un vulgaire décorateur d’intérieur.

Que la mer remonte une fois encore,
Il faut qu’elle remonte.
Que la mer descende une fois encore.
Tenir le coup ne dépend que de ce mouvement
Aussi absurde que l’interdiction légale
De se baigner par brume de mer.

Extrait d'Animaux vivants à l'intérieur, éditions Nouvelle Marge


Mauvaise NouvelleActe I
Mauvaise Nouvelle
Acte I
Mauvaise NouvelleActe II
Mauvaise Nouvelle
Acte II
Mauvaise NouvelleActe III
Mauvaise Nouvelle
Acte III

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :