Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Masquillage

Masquillage

Par  

Et si l’espace rencontré par nos yeux
N’était qu’un masque de lumière, de terre, d’ombres et d’eau
Sur le littoral de nos joies pleines de cris
Dans le brasier sans flammes d’un désir

Tu écorcherais chaque pas que je fais
Pour annuler cette distance qui nous assaille.
A chaque fois qu’apparaissent les murs
Qui nous empêchent de sourire

Survivre sous ces couleurs absentes
Qui sont comme mirages dans la chaleur d’un jeu
Et dissimulent chaque existence
Sous les reflets d’un étrange ciel noir
Dans les alizés d’un soupir
Venant clôturer le vide
Au fond d’un immense toucher vermeil

Front penché sur le cri d’un silence
Sur cet obscur regard d’un ciel endimanché
En cet espace bleu qui se déchire entre les arbres
A l’équinoxe de mots absents et des nuages plombés.

Illustration : Lionel Borla, Pins noirs.


Mauvaise NouvelleActe I
Mauvaise Nouvelle
Acte I
Mauvaise NouvelleActe II
Mauvaise Nouvelle
Acte II
Mauvaise NouvelleActe III
Mauvaise Nouvelle
Acte III

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :