Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Mélancolie

Mélancolie

Par  

Le soir vient se poser. Le jour lui a cédé.
Nous voici tous les deux près de la cheminée.
Tu me regardes encore avec les mêmes yeux
Que ceux de ta jeunesse et de nos premiers jeux.

A l'heure où tout se dit, à l'heure où tout se sait
Les années ont marqué mon visage ridé.
Dans mon cœur de vieillard couve le même feu
Nourrit de ton sourire, éternel amoureux.

Il y a longtemps déjà, tes mots se sont taris.
Je t'ai pleuré souvent, toi, ma plus chère amie.
Le temps s'en est allé emportant mes soupirs
Ne me laissant pour bien que nos seuls souvenirs.

Tu as régné sur moi par-delà les années
Et le papier jauni et ce vieux cadre usé
Je sens venir enfin l'issue de la bataille.

J'attends paisiblement nos célestes épousailles


Mauvaise NouvelleActe I
Mauvaise Nouvelle
Acte I
Mauvaise NouvelleActe II
Mauvaise Nouvelle
Acte II
Mauvaise NouvelleActe III
Mauvaise Nouvelle
Acte III

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :