Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Pourquoi ?

Pourquoi ?

Par  

A Christophe

En longue file pour entrer dans le Royaume
Où nous attend celui – son nom seul est un baume –
Qui vient… Il est déjà venu, encore il vient,
Il nous attend, son nom seul resplendit, et rien
Ne sera plus comme c’était – plus rien, nulle ombre
Au tableau qui s’achève alors que le jour sombre
Et qu’il n’est plus, hélas, alors qu’il n’est plus temps…
Plus rien n’aura – comme une corde qui se tend
Sous la poussée du vent qui sur la voile
Appuie sa joue d’enfant – plus rien l’étoile
Aura donné son dernier feu, le feu son cri,
Le cri son dernier souffle, et dans l’avide nuit
Quelque chose sera silencieux, quelque chose
Aura l’honneur d’être l’ultime aveu, la rose
En son parfum dira le dernier mot – pourquoi…
Plus rien n’aura, plus rien ne dira qui sait quoi…

Plus que ma soif

Plus que ma soif, j’aime de l’eau l’éclat sur la roche muette
La paisible lumière au fond des bois dormants,
La vive étreinte de mes membres, et sur mon front
L’affront d’une froide embrasure.
C’est plus qu’il n’en faut pour ma soif.


Le cap était l'Enfer
Le cap était l'Enfer
Grand éclat
Grand éclat
Le meilleur des mondes
Le meilleur des mondes

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :