Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Sang d'Ancre

Sang d'Ancre

Par  

Sans toi ma blessure
Ma solitude
Ô ma veine ouverte, ma tendre armure
Suis-je mort ?
Anesthésiée
Par la foule
Inculte,
Heureuse,
De la gueule du poète
Plus rien ne sort 
Sinon le vide
Le monde dit :
Voilà le bonheur !
Ne rien vomir
Ne pas souffrir
En vain
Surtout
Ne pas mourir
Nous serons comme Odin
Nous chevaucherons Sleipnir
Allez viens…
Pauvre poète, allons ! écrire n'est qu'un jeu !
Oublie tes failles, brûle tes ailes
Deviens monstrueux
Nourris-toi des morceaux du réel
Et tu seras comme les Dieux

Ya le flou…
Ya le flou…
visages de l’écriture
visages de l’écriture
Nudité
Nudité

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :