Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN prend la marge et revient en septembre


L'UEFA tente d'imposer le fair-play financier

L'UEFA tente d'imposer le fair-play financier

Par  

Instituées en 2010, les règles de fair-play financier devraient bientôt frapper notre PSG (qatari) national. L'UEFA a annoncé par un communiqué sur son site internet que neuf clubs sont concernés. Cette réglementation, voulue personnellement par Michel Platini, pour éviter le développement d'une bulle et rééquilibrer les compétitions, impose qu'un club ne dépense pas plus que ses recettes. Cette mesure ne s'applique toutefois qu'aux clubs participants aux compétitions européennes, et un écart de 45 millions d'euros est tolérée. Le PSG est, en particulier, suspecté d'avoir contourné les règles de fair-play financier par un contrat liant le club au Qatar Tourism Authority, institution naturellement proche de la direction du club, pour un montant d'environ 200 millions d'euros.

Il serait néanmoins naïf de penser que toutes les dérives du foot business seront éteintes par ce cadre. En effet, les dettes et le déficit de clubs tels que le Chelsea de Roman Abramovich ou le PSG du Qatar pourraient être remboursés à l'instant par leurs propriétaires si la chose s'imposait. Au contraire, les clubs de niveau national, avec un appui financier beaucoup moins fort, sont beaucoup plus exposés, notamment pour faire face à la concurrence des clubs de niveau européen au cours des championnats. L'expérience du Malaga FC en témoigne. En outre, il est peu probable que l'UEFA annonce l'exclusion de grands clubs des compétitions, une amende devrait donc être la sanction prononcée à l'encontre des contrevenants. Difficile d'imaginer une amende pénaliser le PSG.

Des voix se font cependant entendre pour réclamer une application stricte du fair-play financier, parmi elles le célébrissime entraineur d'Arsenal, Arsène Wenger.

« Il y a des règles pour faire appliquer le fair-play financier. Si vous ne les respectez pas, il faut faire appel à ses règles. L’une de ces règles est que, normalement, vous devriez être suspendu pour les finances que vous ne pouvez pas justifier. Si vous êtes à 100 millions d’euros d’excédent, vous devez être puni à hauteur de 100 millions sur la masse salariale en Ligue des Champions »

 


PSG-City : Qatar et EAU se neutralisent
PSG-City : Qatar et EAU se neutralisent
Une déroute pour former les bleus du XV
Une déroute pour former les bleus du XV
L'Équipe est morte
L'Équipe est morte

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :