Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Lavillenie dans les étoiles

Lavillenie dans les étoiles

Par  

L'athlète français Renaud Lavillenie a battu le record du monde du saut à la perche en salle. Avec un saut à une hauteur de 6,16 mètres, le record mythique que Sergueï Bubka avait établi il y a maintenant près de 21 ans est tombé. La prochaine cible du Français sera probablement le record en plein air ; celui-ci, également établi par Bubka, tient depuis 1994 à 6,14 mètres. Marque du temps, le champion a rapidement fait savoir sa joie sur les réseaux sociaux. Il y a à peine deux semaines que Lavillenie devenait le 2ème meilleur perchiste de l'Histoire, mais 8 cm en deçà du nouveau record. Les derniers ajustement ont donc été extrêmement rapides pour atteindre les sommets. Bubka, la légende désormais battue, a été parmi les premiers à venir féliciter Lavillenie. L'écart de gabarit entre les deux hommes, posant pour la postérité devant les photographe, illustre encore davantage le talent du frêle Français à côté du colosse russe. Seule ombre à la performance, la blessure de recordman survenue après son record. Alors que l'athlète tentait une barre à 6,21 mètres, il est retombé lourdement sur la piste d'élan.

Enfin, François Hollande a salué la performance dans un communiqué :
Après son titre olympique à Londres, Renaud Lavillenie signe un exploit historique et démontre une nouvelle fois son immense talent.
La République n'avait toutefois pas cru bon, après son titre olympique, de décorer Renaud Lavillenie de la Légion d'Honneur, comme elle avait décoré les autres champions. Peut-être serait-il temps que les plus hautes institutions de notre pays se rendent compte, qu'en dépit d'une condamnation pour un accident de la route qui lui avait valu ce refus, Lavillenie a fait beaucoup plus pour la France qu'Éric Charden, Jean-Luc Romero ou encore Patrice de Maistre, qui ont pourtant déjà reçu le ruban rouge.

Le XV de France dans l'incertitude
Le XV de France dans l'incertitude
Une déroute pour former les bleus du XV
Une déroute pour former les bleus du XV
L'Équipe est morte
L'Équipe est morte

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :