Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Là où durent les rêves

Là où durent les rêves

Par  

Là où durent les rêves
En un silence boisé
Sur les vertiges d’une voix
Dans la douceur des nacres
Se divisent les mots
Sous les échos voilés des reflets de nos âmes
A la montée de sonores espaces
Dégrisés de leurs chants 
Et quand l’averse déteint sur nos corps
Les mots d’eux-mêmes s’évaporent
Et laissent une étrange couleur sur la peau
Quand la lumière soulève le vide
Aux aguets d’un regard

Crépuscule
Crépuscule
Sur la tendance
Sur la tendance "Maraine" aux Etat-Unis
Le temps des héros est passé
Le temps des héros est passé

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :