Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN revient en septembre, en attendant, profitez de la poésie en ligne


Voyez au fond de ses yeux bleus

Voyez au fond de ses yeux bleus

Par  

Elle a sa pension d’réversion,
dans sa tête de vieilles chansons,
des souvenirs plein sa maison
d’l’amour sur les murs du salon.

Elle a pour seule compagnie
un chat  qui s’appelle Mistigris,
qui se fout de ses cheveux gris
et offre ses ronrons à sa vie.

Elle a ses petites habitudes
c’est normal dans la solitude,
elle aime les oiseaux sur les branches
et les visites du dimanche.

Elle a pour rester dans ce monde
sa télé où elle vagabonde,
et aussi le club des aînés
où elle oublie l’être emporté.

Vous pouvez l’appeler la vieille
l’aïeule, l’ancêtre, la mort en veille.
Elle va pas vous tirer l’oreille
ce n’est pas une « Tatie Danielle » !

Savez pas comme elle était belle,
à vous faire pâlir demoiselles !
Elle l’est toujours dans son doux cœur
On v’ra quand vous aurez ses heures !

Avec sa voisine de palier
jeudi soir c’est un muscadet,
on parle tickets de rationnement
et de la galanterie d’antan !

Elle aime tant les rires des enfants
leur raconte aussi ses dix ans,
écoutez donc son expérience
c’est un beau cadeau, une chance !

C’est pas une vieille, une mémère
c’est toujours une mère, une grand-mère,
voyez au fond de ses yeux bleus
vous y trouverez un peu de Dieu…..


La pluie
La pluie
Hymne de l'Epiphanie
Hymne de l'Epiphanie
LA DÉMENCE EST OUVERTE
LA DÉMENCE EST OUVERTE

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :