Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Grand éclat

Grand éclat

Par  

Grand éclat sensible à l’éphémère finitude

Etiré sur les bords sacrés d’une vie

 

Yeux allongés d’un visage en présence de l’aube

 

Précarité d’un lieu sans pourquoi

Qui appelle une rose et ses ombres portées

 

Conversion d’un soupir

En un centre allégé

Loin des poussières optiques

Qui aveuglent nos regards

 

Source cachée aux confins de la vie

Où secrètement travaillent les profondeurs

 

Silence cheminant sous la lumière tamisée par les arbres

Dans l’étrange et tactile respiration de l’univers

 

Profondes rides d’un mystère voilé

Qui peut devenir visage d’une authentique altérité

 

Echange de nos regards

Désensablés de leurs images prégnantes

Projetées sur un mur sans avenir définitif

Dans la vacance de nos voies seules ignorées

Au confluent des  mots chanteurs.


Mauvaise NouvelleActe III
Mauvaise Nouvelle
Acte III
Une vie heureuse
Une vie heureuse
Ministre, médecins et chimères
Ministre, médecins et chimères

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :