Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Abandon des sources lisibles

Abandon des sources lisibles

Par  

Echange précurseur

Visages palpitant dans la profondeur du retrait

 

Vitres sonores où le silence se fait jour à travers les reflets

 

Puis tout semble visible dans les figures de la veille

Quand le retour écarte les vagues de l’oubli au delà de l’attente

Et fait parler l’écume sans attendre le traduire

 

Le passeur est en toi sans médiation soudaine

La prochaine heure est vision par effets ricochant

Dans la lenteur des rêves arc boutés au silence qui glisse sur la colère

 

Vie liquide quand fond le ciel sur les décombres

A caresser le temps à rebours dans l’extrême vitesse des échos

Sans tenir les racines du lien entre nos mains

Et le souffle du chant entre nos lèvres

 

Digues présentes par éclats dans l’archipel de tes yeux paisibles

Désert abandonné dans l’aquatique parfum des formes mortes

Traversé par un mur de douleurs à l’effacement prémédité

 

Nasse du temps frôlées par inadvertance avec la voix recluse des regrets

Emportés sans retour vers une autre rive dans le flottement des secrets


Abandon
Abandon
Deditio
Deditio
Les habits du silence
Les habits du silence

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :