Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Le passé envolé

Le passé envolé

Par  

Parce que la vie est précieuse,
Je fis la mienne ennuyeuse.
Rassasié de ma faiblesse,
J'ai brûlé passé et jeunesse.
Pour ne jamais perdre un instant,
J'ai - comme le monde du temps -
Bâti mon destin sur le sable,
Mis le deuil, mi-farce, mi-fable.
Ce soir, je pleure chaque nuit
Ensommeillée avant minuit
Sans ivresse, extase, ni rêve.
Mais ces larmes dans un calice
Peu à peu devinrent ma sève,
Ma joie, mon baume et mon délice.

Le temps des héros est passé
Le temps des héros est passé
Plougrescant se passe de commentaires
Plougrescant se passe de commentaires
Le relecteur
Le relecteur

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :