Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Les masures de l’âme

Les masures de l’âme

Par  

Les pages de ce beau livre ressemblent au papier perforé des orgues de barbarie. Même disposition algorithmique des vers, faisant danser nos yeux dans la valse des mots. On imagine l'auteur de ce recueil, Henry Le Bal (au nom de famille qui est déjà une invite à la fête), cheveux au vent, nœud lavallière, tourner la manivelle de l'orgue alors que nous croyons tourner les pages !

    Si les mots écrits ricochent sur nos lacs mémoriels, c'est pour nous conduire (parce que nous avons "les yeux fermés") au "sommet des îles Borromées", "sur le lac Majeur", entre autres destinations exotiques… Inutile de résister ! Vous êtes déjà quelque part entre veille et sommeil, tel un Ulysse qui se réveille sur l'île d'Ithaque où les Phéaciens l'on déposé : "Je crois que je revenais de quelques Orient. Sur la plage, non loin d'ici, vint à moi, marchant lentement, sans bruit aucun, un porteur de tintinnabule, se protégeant du soleil par un ombrellino à demi ouvert" lit-on en feuilletant le bel ouvrage. Si nous n'avons plus de nouvelles de ce pauvre hère d'un autre âge par la suite des pages, c'est que nous savons - nous qui avons lu l'Odyssée d'Homère - qu'il s'agit d'une métamorphose d'Athéna, la déesse des arts.

   Si maintenant nous entrouvrons les yeux, c'est uniquement pour nous retrouver devant les mystérieuses photographies de Thierry Bécouard où miroitent quelques scènes de nos  vies ou de leurs vies antérieures. Gardien de phare ? Marionnettiste ? Peintre des plus belles eaux de Pont-Aven, l'auteur de cet ouvrage bigarré et surprenant a peut-être été tout cela ; qui sait ?

 Poète, il l'est assurément dans cette vie-ci ! 

 

Les masures de l’âme, de Henry Le Bal, poèmes et photographies, 140 pages, 20 euros.

http://www.coop-breizh.fr/


Aristote, l’ennemi des libéraux libertaires
Aristote, l’ennemi des libéraux libertaires
Quand les Sophistes proposaient le règne des jargonneurs
Quand les Sophistes proposaient le règne des jargonneurs
Israël depuis Beaufort
Israël depuis Beaufort

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :