Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN revient en septembre, en attendant, fouillez dans nos 9 ans de textes


Dichomancie

Dichomancie

Par  

Enfant gâté débile de l’Occident obèse,

Nombril purulent ressassant ses premières chaleurs,

Morne clown onaniste

Caressant ses frasques adolescentes envapées.

Molluscum amnésique dévorant inconsciemment un patrimoine séculaire,

Traître à tes pères, missionnaire du Néant,

Rejeton nécrosé au babil suppurant.

Rebelle repu aux pustules de l’époque,

Curé inoffensif à la puérile défroque.

Ton immodeste verbiage s’écoule comme un cérumen malade,

Ce qui veut tomber, il ne faut pas le retenir ;

Tu ne sens pas cette putréfaction : signe de contamination, tu es pourriture,

Sorti de l’Histoire en chantant, en dansant, obsolète,

Célébrant la Fête.

Tes transes convulsives t’ont bousillé l’entendement,

Exhibe ces béances barbares comme autant de viatiques altérés,

S’il-te-plaît, manie-les encore un peu,

Que je rie à nouveau.

Quand reviendra l’ère de la force,

Par tes lâches renoncements préparée,

Tes miasmes iront nourrir le trou noir de l’oubli.

Rupture de la transmission

Pleutre apostasie

Irénisme capon

Animique énurésie.

La confection de tes mythologies, ce brouet,

T’aura tenu jour et nuit toutes ces années.

Aigrefin de ta propre vie,

Tu l’ériges, minutieux, en architecture de coprolithes,

Convoquant chaque vanité du Siècle comme autant de gages à ton Camp.

Déjà tu coules en épais sirop verruqueux,

Confondant ta volonté et la pesanteur,

Flaque tiède répandue sur une terre stérile,

Croyant s’arrimer enfin, espérance profane,

Coupé de tout, déraciné, un chapelet de vies à feuilleter,

Ta triste quête est un film français subventionné.

Moins qu’un souvenir défait, la buée fugace sur le miroir de France.

 

illustration : Bo Bartlett


Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Une bien mauvaise nouvelle
Une bien mauvaise nouvelle
Coup de gomme
Coup de gomme

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :