Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


LE REGRET

LE REGRET

Par  

Au creux du cœur battant battu par tous les vents
Au chœur de cette nef, en ce fief plus fervent
Qu’une ardente prière en un chemin de croix
Repose, chaude et nue, l’étoile au fond de moi.

 

Humble roi sans manteau, sans sceptre et sans couronne,
Dont le souvenir scelle et jamais n’abandonne
Un feu comme à l’automne l’odeur des brûlis monte
En mon cœur ton cœur brûle et brusque me démonte.

 

Et contre tous les vents et les marées montantes
Contre la contingence éblouie, consentante
Tu demeures au fond de mon âme un secret.

 

Nul hasard n’arrachera jamais ton empreinte,
De ma chair vive ni n’ouvrira mes mains jointes
Eternellement tienne je suis toi mon regret.


Soulever l’obscurité du monde
Soulever l’obscurité du monde
Post-monde
Post-monde
Lubie
Lubie

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :