Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


De gaulle est mort ? Vive de Gaulle !

De gaulle est mort ? Vive de Gaulle !

Par  


En politique, on aime à se faire peur, on invoque Munich, on parle souvent des "heures les plus sombres de notre histoire"™, et parfois l'on aime à proclamer la trahison de l'héritage gaulliste. Aujourd'hui personne ne parle de trahir le Général, et cependant le reniement de sa pensée est véritablement inédit. Il ne vient pas des socialistes, la trahison est véritable, certifiée conforme, Juda n'a pas fait mieux.

Pour un mince bénéfice sondagier, des hommes qui osent se qualifier de gaullistes appellent à un vote du parlement pour autoriser le chef des Armées, le chef de l'État, successeur de Saint-Louis, vicaire de de Gaulle, bref la France incarnée à engager les troupes sur un théâtre d'opérations extérieures. Quoi de plus contraire à l'esprit, encore plus qu'à la lettre, de la Vème République ? En vérité l'un de nous l'a trahi, et bientôt le fantôme du grand Homme semble nous murmurer à l'oreille "la première bombe en Syrie n'aura pas explosé que tu m'auras renié trois fois". De Gaulle sera le sacrifice expiatoire, victime innocente destinée à sauver la popularité d'une opposition sans éclat, immolé sur l'autel de politique politicienne, la politique des partis.

Que dire devant une telle débauche d'absurde ? Nietzche apporterait probablement la mauvaise nouvelle en proclamant : "de Gaulle est mort, ils l'ont tué". Mais rassurez-vous, déjà je me charge de la bonne nouvelle : nous n'attendrons pas trois jours qu'il sera ressuscité et que la classe politique toute entière, à l'unisson, chantera ses louanges éternelles dans un mouvement d'émouvante dévotion. Après tout, on n'a pas meilleure tête de gondole, de Gaulle c'est vendeur.

Tout est bien, qui finit bien. Amen.

De Gaulle n'est pas républicain
De Gaulle n'est pas républicain
Vive la sixième… Monarchie
Vive la sixième… Monarchie
Libé est morte, vive la presse !
Libé est morte, vive la presse !

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :