Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Fonctionnaires, instituteurs, votez Républicain

Fonctionnaires, instituteurs, votez Républicain

Par  

Najat Belkacem, ministre de l'éducation nationale, a annoncé le 29 avril dernier, que les instituteurs allaient être augmentés de 800 euros, un cadeau dont on peine à comprendre le sens. Précédemment, à la mi-mars, la ministre de la fonction publique avait annoncée une hausse de 1,2 % du point d'indice des fonctionnaires, point d'indice gelé depuis des années. Point commun entre ces mesures, leur caractère dépensier est évident, non estimé et non financé. Si nous voulions faire du mauvais esprit, nous constaterions sûrement que les populations bénéficiaires des largesses de l'exécutif constituent l'électorat socialiste traditionnel, légèrement froissé par le tournant social-démocrate, d'aucun diront social-libéral, du quiquennat.

Si l'intérêt du donateur semble assez évident, qu'en est-il de celui de l'obligé ? La tentation naturelle serait de récompenser ce bienfaiteur de la corporation. Erreur ! Songez un instant, camarades fonctionnaires, que depuis la réforme constitutionnelle de 2008, "Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs" à la Présidence de la République. Dès lors, un François Hollande réélu en 2017 ne pourrait pas envisager une nouvelle candidature en 2022… Et pas de cadeau pré-électoral dans cinq ans. À l'inverse, l'élection d'un candidat - parmi la multitude de prétendants déclarés ou non - des Républicains serait le choix opportuniste idéal, car élu pour un premier mandat celui-ci pourrait à son tour s'abandonner au clientélisme de campagne dans un lustre.

Bref, fonctionnaires de tous bords unissez-vous, instituez la Révolution permanente du mandat unique, et votez Républicain dans un an.


Sarkozy le républicain
Sarkozy le républicain
De Gaulle n'est pas républicain
De Gaulle n'est pas républicain
#TousUnisContrelaHaine ou le masochisme républicain
#TousUnisContrelaHaine ou le masochisme républicain

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :