Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN revient en septembre, en attendant, fouillez dans nos 8 ans de textes


REECRIRE ! Malgré… tout !

REECRIRE ! Malgré… tout !

Par  

Texte écrit initialement en réponse aux attentats du 13 Novembre 2015

 

Des pans entiers d’histoire GLORIFIENT des drapeaux d’épopées improbables vouées aux caniveaux des donneurs de leçons de choses à leur façon ! Dans l’infecte gynécocratie consumériste comment se désengluer de la complaisance engloutissante des goulues des deux sexes avaleuses insatiables. Comment tenir bon et se référer encore à des VALEURS éprouvées au milieu du territoire piégé avec son maillage de restaurants rapides américains, de mosquées, de kébabs, de lieux de culte de ceux qu’on n’a même plus le droit de citer, des écoles des mêmes…rester Français en notre pays s’est transformé en un éprouvant parcours du combattant harcelé comme on est par certains regards et par la voix, toujours la même finalement, la voix de méchante maman fanatisée qui vante les produits , permet ou interdit autant qu’elle narre le sordide de massacres et de viols bien graveleux avec une complaisance écœurante… la voix de pute lobotomisée qui couine, susurre, vagine des chansons, rengaines maléfiques et régressives dans une langue étrangère dans tous les lieux où l’on achète, à présent à éviter impérativement. Les progrès techniques sont tels que les émanations TOXIQUES de ces atroces ritournelles contaminent irrémédiablement les cerveaux ! Pour ceux qui souhaitent continuer à s’abreuver extatiquement d’abrutissement il n’y a plus d’espoir : la manipulation de plus en plus féroce touche le fond de l’abjection et laisse des têtes vides et desséchées de poissons morts !

Cependant, oui ! Cependant en restant attentif, pour ceux qui le sont, subsistent des pans entiers d’EPOPEES historiques parvenus, on ne sait trop comment, dans nos synapses et connections neuronales, nos encéphales verticaux tendant vers l’indicible FELICITE de l’innommée, inquantifiable, inqualifiable, incandescente béatitude universelle ! Hors donc ! Oui ! Comment ces fulgurantes transversalités historico-telluriques sont-elles parvenues jusqu’à certains, sinon par les voix très secrètes, tues et occultées de l’infinie bonté de la COLOSSALE opération de rétablissement progressif des valeurs humaines, de l’ETRE supplantant enfin le veule paraître de l’AVOIR. Si ce n’est par des passerelles secrètes mais cependant bien réelles entre réalités et temporalités disparates et hétérogènes. Qu’en est-il en effet du destin du pays RAYONNANT vendu au plus offrant alors que les résidus de son peuple à bout de souffle se suicident plutôt que de prendre les armes ? Quelles substances neuroleptiques louches mises au point par les laboratoires pharmaceutiques produisent les effets inverses de ce pour quoi elles sont prescrites comme le stipule noir sur blanc, ou rouge, ou bleu  ou vert sur blanc la notice que malheureusement personne ne lit… les agriculteurs, les chômeurs, les chefs de petites entreprises, les jeunes mettent fin à leurs jours dans un atroce processus s’accélérant au fur et à mesure que nous sombrons de plus en plus dans un vertigineux maelström essayant de pallier, par des millions de papier, au vide abyssal de la perte totale de sens d’une grande partie de l’ humanité ?

Certains tremblants de rage, de trop d’humiliations retendent les oriflammes, redressent les étendards, brandissent des drapeaux pour replonger vivants dans l’incroyable épopée MAGIQUE de notre peuple et marchent de nouveau fiers d’être eux même ! Ce sont eux qui fédèrent, à présent que nos grands anciens ressurgissent et grondent se débarrassant en s’ébrouant de la boue et des crachats qui les recouvrent… ce sont des pans entiers d’histoire qui jaillissent au hasard de regards pénétrés de CERTITUDES. Nous ne nous laisserons pas anéantir. Les bugles résonnent et les tocsins et les canons aussi…les tambours et les trompettes scandent l’hymne martial de la RECONQUETE : Roncevaux, Fontevraud, Chenonceau, Fontainebleau et Poitiers, Domrémy , Reims, Saint Denis, Chambord et Chartres se fondent en un glorieux et chatoyant vitrail mirage mythique ! Les lieux se superposent les dieux veillent et s’éveillent. Les mots font cathédrales de leurs magiques résonances tant la religion fut PRETEXTE à ces édifications glorieuses et éternelles. C’est bien sur ce seul sol que tant d’histoire fut accomplie ! Les nefs s’élancent encore vers les cieux ! Rien ni personne n’effacera ce dont nous sommes faits ce dont nous sommes FIERS !


Le citoyen, ce héros malgré lui
Le citoyen, ce héros malgré lui
Tout le miel de Slobodan Despot
Tout le miel de Slobodan Despot
Romance provinciale : Tout au plus un peu de plaisir
Romance provinciale : Tout au plus un peu de plaisir

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :