Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Le choc des civilisations est-il un leurre ?

Le choc des civilisations est-il un leurre ?

Par  

Depuis les atroces massacres du 13 novembre à Paris, le fameux « choc des civilisations » s'est imposé comme indubitable à tous les esprits, que ce soit parmi les angélistes spécialistes du masochisme mémoriel ou parmi les défenseurs de l'Occident chrétien d'ailleurs tout autant portés sur ce masochisme. Cela impliquerait donc également « de facto » que la civlisation occidentale existe encore, et que l'Etat Islamique soit l'émanation directe de la civilisation musulmanes, que les barbares de Daech soient les héritiers d'Omar Khayam, des contes des « Mille et Une Nuits », d'Averroès ou de Khalil Ghibran.

Or, il est aisé de constater qu'il ne reste quasiment rien de nos valeurs, de notre culture, de notre histoire excepté dans de rarissimes esprits. Ne domine dans notre société que l'avidité constante pour les biens et les personnes sans cesse encouragée afin d'entretenir la dynamique des affaires, la consommation sans consumation, et une appétence abjecte pour une célébrité fugitive sans avoir à faire la preuve d'aucun talent à l'aide du progrès technique, quitte pour cela à abandonner son intimité, à être humilié.

Il est intimé aux parents et aux personnes en charge d'éducation de ne surtout rien transmettre aux enfants, ceux-ci étant considéré comme bons de nature selon des reliquats rousseauistes tenant lieu d'alibis aux véritables maîtres de ce monde que sont les dirigeants d'entreprise supranationales, les financiers et les banquiers. Des bribes de valeurs éducatives et de spiritualité sont encore plus ou moins mis en valeurs dans certains milieux favorisés matériellement, mais ce ne sont guère plus que des signes d'ostentation sociale tout comme la foi chrétiens pour la plupart des croyants.

Ce que d'aucuns appelaient la « décence commune » et qui permettait aux personnes de garder un lien entre eux, permettant un compromis permettant l'acceptation de tous par presque tous, est oublié depuis des décennies. L'individualisme matérialiste est roi avec une tendance paradoxale à première vue de l'indifférenciation de tous les individus. Le sexe, le genre sont niés, sans parler de la lignée, les convictions ou de l'origine. La société occidentale devient un empilement d'individus se devant d'être performants dans leur rôle au sein de celle-ci et productifs afin de maintenir les intérêts des possédants.

A peine rallonge-t-on plus ou moins leur laisse pour leur donner l'illusion du libre-arbitre, la dictature de l'émotion primant sur tout le reste : la raison, la réflexion, la nuance…

…Et ce quelles que soit les convictions affichées.

D'aucuns prétendent pourtant la défendre chaque jour mais lorsque l'on en est à vouloir défendre des valeurs censés fonder notre société c'est que celle-cis sont d'ores et déjà mortes, et pas forcément et de leurs belles morts. La civlisation occidentale est à reconstruire, elle est en pièces. Et le fait que de temps à autres certains redécouvrent l'eau tiède en redécouvrant des traditions ou des coutumes passées, ou s'intéressent à des pans de notre culture persuadés d'être les premiers, n'y change rien. Ils contribuent à caricaturer nos anciennes valeurs, notre histoire, celle-ci ne commençant pas en 1789 avec le début de la Révolution Française.

L'auteur de cet article n'a pas la prétention insigne de posséder la solution, la panacée universelle, celles-ci n'existant pas. Il leur préfère l'idée « d'empirisme organisateur ». Il n'a même pas la vanité -naïve- que l'on trouve souvent le réseau d'être lu par ceux qui nous gouvernent. Il se rappelle juste de ses ancêtres détestant tout autant les idéologues affirmant vouloir faire le Bien de tous et ces bourgeois fusillant le peuple sans état d'âme au moment de la Commune. Il veut leur faire honneur, c'est là son seul orgueil.


La bataille de Mossoul n'aura pas lieu
La bataille de Mossoul n'aura pas lieu
Samuel Dock : Nouveau malaise dans la civilisation
Samuel Dock : Nouveau malaise dans la civilisation
Les mains chaudes
Les mains chaudes

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :