Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Correspondance d’une amitié méconnue

Correspondance d’une amitié méconnue

Par  

Le Dit de Rodin est la traduction de Rodin in Rime, un recueil de poésies symbolistes par l’auteur britannique, mystique et provocateur Aleister Crowley (1875-1947) qui fut quelque temps l’ami de Rodin. Philippe Pissier a réalisé de manière magistrale la traduction pour L’Arachnoïde, une maison d’édition située à Le Vigan. Si l’amitié de Rodin et Crowley a été occultée pendant l’année Rodin écoulée récemment, ce livre vient à point nommé pour la révélée aux amateurs du grand maître qui l’auraient manquée. Par ailleurs, dans l’appendice, plusieurs lettres de Rodin au poète sont reproduites pour la plus grande joie des lecteurs intéressés par cette relation amicale.

« Mon cher Crowley,
Vos poésies ont cette fleur violente, ce bon sens, et cette ironie qui en soit inattendue.
C’est d’un charme puissant et cela ressemble à une attaque bienfaisante. Votre poésie est donc violente, et me plaît par ce côté aussi. Je suis honoré que vous m’ayez pris mes dessins et ainsi honoré dans votre livre.
Votre Aug. Rodin »

Les éditions L’Arachnoïde ont repris dans ce volume une reproduction des sept lithographies qui faisaient partie des dix que le sculpteur confia au poète à l’époque de la publication originale en 1907. Ces dix lithographies sont presque inconnues en France. On se demande bien pourquoi.

Le traducteur, Philippe Pissier (1963), est plasticien, poète, et traducteur d’ouvrages ésotériques. Il est principalement connu pour ses magistrales traductions du mage britannique Aleister Crowley. Philippe Pissier ne ménage pas ses efforts pour faire connaître le personnage en francophonie — mais il s’est aussi consacré à des textes d’Austin Osman Spare, Edward Kelly, Charles G. Leland et Phil Hine. Fondateur de plusieurs revues, Philippe Pissier a collaboré à de nombreuses revues et expositions, animées avec le plasticien belge Thierry Tillier dans « Réseau 666 » (un groupe d’artistes des années 80). Il a été un participant actif à l’aventure de « Magick Instinct » (créé par Jean-Luc Colnot) qui voit le jour la première année de ce siècle, lequel site contribua notamment à la naissance d’une scène francophone de la « magie du chaos ». Philippe Pissier s’est aussi employé  à la sauvegarde des écrits de Jean Carteret, Paul Gregor, Charles Reymondon et Diana Orlow (alias Lilith von Sirius).

Le Dit de Rodin, traduction Philippe Pissier, Éditions L’Arachnoïde, 2018, 160 pages


FX de Boissoudy expose une annonciation française
FX de Boissoudy expose une annonciation française
Hubert Damon, la folie de rester jeune
Hubert Damon, la folie de rester jeune
Petit essai sur l’art autoproclamé contemporain et officiel #1
Petit essai sur l’art autoproclamé contemporain et officiel #1

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :