Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN prend la marge et revient en septembre


La photo qui divise

La photo qui divise

Par  

La photo de la page FB « Éducation Nationale » fait beaucoup parler : on y voit 9 enfants assis sur un banc, deux sont blancs et 7 sont « de couleur ».

Assez facilement, les commentaires se lâchent : « on n’est plus chez nous ! »

Cette photo met mal à l’aise, parce qu’elle expose à des commentaires extrêmement violents (et donc peu chrétiens) des enfants qui ne sont pour rien dans le débat. Cette photo a-t-elle été prise dans une banlieue à fort taux d’immigration, ou bien dans les Antilles, par exemple ? Nous oublions parfois que nos compatriotes d’Outre-Mer ne sont pas des immigrés, et que leurs enfants ressemblent à ceux de la photo.

Mais ne soyons pas naïfs : cette photo est une provocation, mais une provocation à laquelle il est stupide de répondre de la façon qui est attendue. Son but est de provoquer des commentaires racistes, à seule fin d’accuser de racisme les Français et justifier par là-même la politique du multiculturalisme.

Rien ne justifie la violence de certains commentaires. Mais il faut reconnaître que ces enfants sont instrumentalisés aux fins de manifester cette violence, ce qui est d’un cynisme assez effroyable. Car il faut bien admettre que la xénophobie qui s’exprime est entretenue à dessein par nos politiques. Ils y trouvent la justification indiscutable de leur volonté de construire une société multiculturelle.

Nous devons être assez intelligents pour ne pas répondre à cette provocation de la façon espérée, et surtout ne pas déverser sur ces enfants le mépris que méritent ceux qui les instrumentalisent.

Il est vrai que l’intelligentsia du PS appelle de ses vœux le remplacement de la population française que l’on pourrait appeler « de souche » par une population issue de l’immigration plus encline à lui donner ses voix1. Il est vrai aussi que l’Angleterre2 et l’Allemagne3 ont pris acte de l’échec du multiculturalisme. Seule la gauche française, majoritaire dans les médias et dans l’éducation, croit encore à ce modèle multiculturel4.

C’est bien contre cette idéologie que nous devons nous dresser, et pas contre des enfants qui n’y sont pour rien. C’est combat de l’intelligence qu’il nous faut mener, nous ne sommes pas des talibans. Ces enfants ne sont pas nos ennemis, mais il faudrait maintenant leur parler de Molière, et contester fortement la politique d’autocolonisation menée par nos gouvernants à des fins électoralistes.

  1. Le document est disponible sur le site de Terra Nova : http://www.tnova.fr/note/dossier-terra-nova-strat-gie-lectorale
  2. Discours de Cameron le 5 février 2011 à Munich
  3. Merkel, discours du 16 octobre 2010
  4. Le lecteur trouvera ici des informations factuelles intéressantes : http://www.infoselec.net/politique/multiculturalisme.html

Quand Cosette rencontre Louis XIV
Quand Cosette rencontre Louis XIV
La théorie du genre n'existe pas
La théorie du genre n'existe pas
Soubelet crache ce qu'il a sur le cœur
Soubelet crache ce qu'il a sur le cœur

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :