Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Alors ? Tu vas voter pour qui ?

Alors ? Tu vas voter pour qui ?

Par  

Illustration David Miege

Plumot : Alors ? Tu vas voter quoi, tu vas voter qui ? Dis-donc tu vas voter pour qui ?
Marc : Ah non Plumot, salaud ! Tu ne pas recommencer comme il y a 5 ans !
P. : Mais tu vois bien que tout recommence…
M. : Tout recommence…tout recommence…c'est toujours comme cela dans le Samsara…Mais je te signale vieille fripouille de chat que je suis censé atteindre le nirvana avant toi.
P. : A A A Alors tu vas voter qui, tu me le dis ?
M. : Oh ça reco….
P. : Sarko mais il n’est plus en piste !
M. : Mais, ça recommence ! Bougre de bestiole ! Tu sais très bien que le vote est confidentiel et que tu n'as pas le droit de m'influencer.
P. : Mais pourtant, Marine, elle est super cool avec les chats. Enfin, dans mes réseaux d'aristo et prolos chats, toujours, on l'aime bien. Elle n'est pas du tout un diable pour nous.
M. : Chat de réseaux que tu es plumot ! Si tu continues je vais te plumer.
P. : Mais si j'en connais un qui va se faire plumer si tu ne votes pas Marine, c'est toi mon Marco ! Alors tu vas voter quoi, tu vas voter qui ?
M. : Je vais voter pour le Pape, tiens, tu m'énerves ! Enfin non pas lui, mauvais exemple.
P. : Alors tu vas voter, qui ? Je sais de toute façon que tu ne vas pas manger du Maqueron oh vain blanc…
M. : Tu le sais. Mais encore une fois le vote est confidentiel, il est secret. On va dans l'isoloir.
P. : Un isoloir c'est un peu comme mes toilettes ?
M. : C'est plutôt comme un confessionnal. On va y pleurer les péchés que vont commettre ceux pour qui on va voter.
P. : Miaou !!!
M. : Ah tu miaules maintenant, c'est nouveau ça !
P. : Pardon, c'est l'émotion. J'ai une autre question : Est ce que tu as vraiment voté dimanche dernier ?
M. : Que veut dire cette question ?
P. : Bien, d'après mes sources tu crois avoir voté. Mais on t'a vu faire les bars ouverts dans la ville, pendant une bonne partie de l'après midi, et ensuite tu t'es dirigé vers la foire, tu as acheté des Chi Chi, (je sais Chirac n'est plus, je me tiens au courant), une sucette bourrée de colorants dégueulasses, et tu t'es fourgué dans le train fantômes des zombis, tu as fait plusieurs tours sans sortir et ensuite tu t'es fait photographier avec des bulletins de vote à la main en disant avoir voté pour Dupont d’Isigny.
M. : Salaud de chats de réseaux d'espions ! Tu me fais surveiller en plus ! Je te dis et je te répète que je suis bien allé voter. Mais je ne te dirai pas non plus qui.
P. : Mais ne suis-je pas le plus beau et le plus affectueux de tous les chats que tu as eu de toute ta vie ? Mais alors si tu as voté fais voir le tampon sur ta carte d'électeur.
M. : C'est vrai, c'est vrai, tu es un des plus beaux chats de ma vie et probablement, le plus cajoleur… surtout depuis que tu fais de la politique mon vieux Plumot. Tu veux savoir pourquoi je ne peux pas te montrer ma carte d'électeur ? Je ne t'ai pas raconté ? Je n'en ai plus. En sortant du bureau de vote il y a 5 ans, après le deuxième tour de scrutin, elle a brûlé…
P. : Brûlé, comme Notre Dame de Paris ? Miaou Miaou !
M. : Comme ça, dans ma poche- portefeuille, auto enflammée, donc contrairement à Notre Dame. c'était un avertissement peut être.
P. : De toute façon, tu ne mets pas des mégots dans ta poche et la cathédrale n'a pas brûlé non plus à partir d'un mégot, quelle blague!
M. : D'après tes sources toujours, chat de réseaux ?
P. : De source sûre, de source sûre mon Marco. Pour ton vote de dimanche dernier, je vais devoir te croire sur parole. C'est vrai, après tout, tu n'es pas un homme politique toi.
M. : Je suis allé voter avant de faire les bars. Je suis bien allé à la foire après, pour finir la journée en affrontant mes peurs dans le train fantôme.
P. : Et le 24, ce sera blanc ou Marine ? Mais, on m'a dit qu'il y avait des masques dans le bureau de vote. Ce qui m'a fait marrer, comme si vos masques arrêtaient les virus ! Tu as vu comment je fais le mur du jardin ?
M. : J’ai repéré en effet comment tu joues sournoisement les passe-murailles ! On nous dit que si les mailles des masques sont plus grosses que le virus, ordre de grandeur un humain dans une bouche de métro en réalité ce virus voyage sur des gouttelettes plus grosses, et de toute façon serait bloqué par des effets électrostatiques. Un Tsunami de désintox s’est soulevé partout pour prouver l’efficacité des masques. Les effets indésirables ont été systématiquement minimisés. Comme pour les vaccins. Dans les bureaux de votes on donnait des masques, mais pas obligatoires de les porter. Je reste dubitatif. Impression qu’ils avaient peur que les gens exaspérés votent mal. J'ai cru que c'était obligatoire, donc j'ai voté masqué. Je ne te dirai pas si je vais voter Marine. Mais si elle est élue, c'est que j'aurai voté pour elle.
P. : Mi AH AH AH ouhhh ! Bon je comprends que tu n’est pas paralysé par l’Oukaze de Mélange fouilles criant « PAS UNE SEULE VOIX POUR MADAME LE PEN ! » En tout cas mon Marco, j'ai l'impression qu'ils devraient le 24 prochain, dans les bureaux de vote, proposer aussi des gants chirurgicaux plus des masques FFP ou autres.
Marc : Mélanges-fouilles, son programme est assez proche de celui de Marine au niveau social. Tu te souviens ce que disait de lui le chanteur Bernard Lavillier : « Tu es un cabotin atomique mais je voterai quand même pour toi ». Mélange fouille n’a jamais eu mon vote et ses ordres ne me concernent pas. Robin des bois qui veut prendre dans les fouilles des riches pour donner aux pauvres ? Mais ses fouilles à lui ne sont pas vides dans ces intentions de transferts. Ne t’avise pas à le lui dire sinon il risque tu te coller ses doigts dans les narines ou de balayer sa pogne en rasant ton coup, signe pénal Maçonnique qui lui échappe dangereusement parfois. Je te confirme, tu es, Plumot, toi aussi un cabotin atomique, et le chat le plus ironique de toute ma vie… Normalement mon lit t'est interdit, c'était pour la photo tu sais. Allez houst ! File !
Plumot : Cabot hein moi ! ? Po Po …Politichien Polichinelle va !


Urgence et tragédie
Urgence et tragédie
Lettre ouverte à Monseigneur l'Evêque de Tulle
Lettre ouverte à Monseigneur l'Evêque de Tulle
J'ai décidé de voter Jean Lassalle
J'ai décidé de voter Jean Lassalle

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :