Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN prend la marge et revient en septembre


DE CALM in corpore sano

DE CALM in corpore sano

Par  

DE CALM ne se qualifie pas de groupe mais de club. Mickaël Serrano et Guillaume Carayol revendiquent tout à la fois d’être présidents, entraîneurs et joueurs. Le premier compose et joue, le second écrit et chante. Un club de musiciens qui propose une pop sympathique par pudeur, un club de musiciens qui propose la présence discrète de l'amour par nécessité.

Avec leur second album Amour Athlétic Club, sorti le 12 novembre 2013, DE CALM propose de nous accompagner dans l'ordinaire de notre quotidien. Leurs onze chansons sont construites sur le décor du sport, en référence aux années passées par le chanteur au sein du Toulouse Football Club. Onze titres pour nous raconter le défi de l’incarnation. Les ballades semblent légères. Rien dans ce son ne vient nous contrarier. Pas d’écorchure, pas de cri, rien qui ne nous plombe non plus. Et pourtant DE CALM sème. Ils sèment une pop tranquille pour oser être de trop et finalement finir par être un accompagnement indispensable. On dit bien que l'existence des anges n'est pas de nature continue mais discrète…

La guitare gratte, nos têtes se balancent, et le chanteur prononce « j’ai toujours des plongeoirs au loin dans ma mémoire, les ténèbres en affection (…) j’ai grandi en plongeant. » Mais ce n’est pas grave. Il n’y a rien de grave. Il a juste l’ambition de dire la vie, la banalité du mal, sans toutefois s’y arrêter ou s’y appesantir. Le véritable scandale serait de ne pas raconter et de ne pas continuer. Au final, il reste une douce nostalgie et la possibilité d’une narration. « Beauté, beauté mais où es-tu passée ? » L’amour est bien la seule aventure à vivre digne de l’humain.

L'air de rien, avec cette pop enjouée avec discrétion, ils nous ont modifiés. Nous sommes passés sans violence du décor à l’existence, du sport à l'esprit, de nos corps à nos états d'âme.


DE CALM nous raconte le clip de Bertrand Betsch
DE CALM nous raconte le clip de Bertrand Betsch
Un temps de silence avant le jour qui vient
Un temps de silence avant le jour qui vient
Winter Family
Winter Family

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :