Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Nous ne nous tairons pas !

Nous ne nous tairons pas !

Par  

Nous connaissions la censure d'État en France. Nous connaissions la censure islamique dans le monde. Mercredi 7 janvier, la France a découvert, groggy, la censure islamique en France.

Comme chacun sait désormais, ce mercredi, deux islamistes ont pris d'assaut les locaux de la rédaction de Charlie Hebdo pour "venger le prophète" ; ils y ont assassiné 10 personnes de sang froid.

Ce n'est pas la première fois que la rédaction de Charlie est touchée par la violence islamiste. Déjà en 2011, les locaux du journal avaient été incendiés, fort heureusement ne causant que des dégâts matériels. Précédemment, en 2006, c'est devant la justice française que l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) réputée proche des Frères Musulmans avait tenté de faire interdire le numéro de Charlie Hebdo, rebaptisé Charia Hebdo pour l'occasion, publiant les caricatures danoises qui avaient enflammé le monde musuman. Cette fois, hélas, le sang a coulé.

À chaque charge de ses ennemis, Charlie Hebdo a toujours mis un point d'honneur à ne pas se taire et à publier à tout prix. La semaine prochaine encore, Charlie ne sera pas réduit au silence : le site internet du journal annonce d'ores et déjà "le journal des survivants". Un tirage à 1.000.000 d'exemplaires est également annoncé.

Puisque les mots - et les dessins - n'ont plus leur place, c'est-à-dire que l'heure n'est plus au débat, il est tant de préparer le combat. Dans la guerre qui s'annonce, les journalistes de Charlie Hebdo sont les premiers résistants, eux qui seuls répondent au titre de martyrs. Ils sont peu nombreux pour défendre cette bénédiction qu'est la liberté d'expression, si nécessaire à la démocratie mais si rare dans le monde. Heureusement, une foule s'est levée sur les réseaux sociaux pour soutenir Charlie Hebdo. Face à quelques-uns qui se félicitaient du crime, toute l'Europe et l'Amérique du Nord ont relayé le message #JeSuisCharlie.

Au-delà des alliances et oppositions habituelles, héritées de la Guerre froide, il est urgent d'ouvrir les yeux et de voir que le monde a changé, que les enjeux du XXIème siècle commencé le 11 septembre 2001 ont définitivement remplacés ceux du XXème siècle terminé le 9 novembre 1989. Face à la menace islamiste, c'est un "Grand Occident" qui doit se lever et se défendre face à l'Islam guerrier : de New-York à Moscou en passant par Paris, du World Trade Center au théâtre de la Doubrovka en passant par Charlie Hebdo. 


Réarmons-nous !
Réarmons-nous !
Qu'est-ce qui nous unit ?
Qu'est-ce qui nous unit ?
Nous sommes en guerre
Nous sommes en guerre

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :