Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

MN prend la marge et revient en septembre


No Border invente la loi de la jungle pour tous

No Border invente la loi de la jungle pour tous

Par  

Calais sera-t-elle l’étincelle qui embrasera le pays ? Telle était la question que l'on pouvait se poser il y a quelques jours. Aujourd'hui, Calais n'est rien d'autre qu'un front dans la guerre amorcée sur notre territoire. Un front venu s'ajouter à celui des banlieues et à celui du terrorisme. Même si notre jeunesse musulmane de France ne se sent pas solidaire avec les migrants des bidonvilles, cela peut être un bon prétexte pour eux pour surfer sur la violence policière et lancer la France dans des événements. Jusqu’à maintenant, les migrants élargissaient leur jungle et tentaient des aventures individuelles toujours plus au nord. La nouveauté de la semaine dernière est l’action collective, coordonnée, contre les forces de l’ordre et hors de la jungle, dans des zones pavillonnaires. Dans la nuit de dimanche 8 novembre, seize policiers avaient été très blessés lors de heurts contre environ 200 migrants et onze policiers l'avaient été également dans la nuit de lundi 9 novembre. L’administration s’étonne même d’avoir dû user de 300 grenades lacrymogènes. Les nuits suivantes ont été plus calmes grâce à un dispositif policier conséquent.

L’utopie suicidaire

Pour Bernard Cazeneuve, ce sont les No Border qui sont à la manœuvre. Ce sont "des activistes d'extrême gauche qui utilisent les migrants pour servir leur cause", renchérit Emmanuel Agius, premier adjoint au maire. On est heureux de voir que les socialistes, aussi, ont leurs propres limites à gauche. Les No Border sont une mouvance anar née en Allemagne. No Border milite pour que "la Terre soit à tout le monde". En gros, pas de frontières. On n'avait pas assez des Femens comme dégénérées, il faut que quelques blancs-becs viennent collaborer en produisant des discours savants. Ces derniers rappellent le parti communiste et la CGT qui œuvraient à saboter le matériel militaire pendant les guerres de décolonisation.

La loi de la jungle est bien la conséquence directe de suppression de toute frontière. Pour être exact, il faudrait davantage parler de Far West. Quand les frontières reculent à tel point qu’on ne les voit plus, il est nécessaire de s’armer individuellement afin de pouvoir se protéger, et de défendre ses intérêts. Quand les frontières n'existent plus, l'État n'est pas loin de disparaître également, et les individus prennent le relais pour régler leur compte personnel. Mais le blanc bec n'est pas là pour raisonner mais uniquement pour produire des théories flatteuses pour ses cheveux qui poussent et son gigantesque nombril.

Attentats, banlieue et jungle de Calais : trois fronts pour un même combat

Néanmoins, les No Border ont un avantage certain, c'est de représenter un ennemi de gauche au gouvernement. Ennemi qui conduira peut-être les socialistes à fournir des preuves d'efficacité dans le domaine du maintien de l'ordre et de la paix. Il est vrai que ces événements autour de la jungle de Calais semblent bien dérisoires à côté des récents attentats à Paris. Il faut simplement comprendre qu'il s'agit, en banlieue, à Calais ou sous la forme des attentats, d'un seul et même ennemi de l'intérieur sous trois fronts différents. Un seul et même ennemi qui veut liquider notre civilisation, la remplacer par une autre. La preuve de ce combat commun est notamment la logique de territoire. La preuve de ce combat commun est le cri de guerre : allahou akbar. La preuve de ce combat commun est que la main d'œuvre est la même, Daech recrute ses kamikazes et ses assassins dans nos banlieues et en infiltre d'autres au sein des migrants. L'état d'urgence a été décrété comme réponse aux attentats, il aurait dû l'être en réponse à la crise des migrants, surtout au Nord-Pas-de-Calais. Pourquoi a-t-on attendu qu'un attentat "réussisse" ? Fallait-il un nombre minimum de morts pour une réponse minimum du gouvernement ? Les voitures béliers sur les marchés de Noël l'an passé, l'attaque du commissariat de Joué les Tours, l'attentat déjoué contre une église de Villejuif, Charlie, le patron décapité de Feyzin, l'attentat du Thalys, l'attentat déjoué de Toulon ces derniers jours, et ces mystérieuses attaques au couteau par des déséquilibrés partout sur le territoire… Rien ne valut des mesures d'urgence de la part du gouvernement. Il leur fallait plus de 100 morts … À ce degré d'irresponsabilité, on peut se demander si on ne frôle pas la complicité et la culpabilité. À côté, les No Border sont presque plus loyaux.


Tests génétiques pour tous ?
Tests génétiques pour tous ?
Le Pape François ou Le Martyr Pour Tous
Le Pape François ou Le Martyr Pour Tous
Le réchauffement climatique dans tous ses états.
Le réchauffement climatique dans tous ses états.

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :