Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.

Mise en ligne dédiée à Michaux


Nativité

Nativité

Par  

Ferveur, étonnement au monde, silence
Rempli de beauté calme, mouvement simple
Et mystérieux de l'âme : fleur bien ouverte
Qui recueille d'un coup la lumière si drue
D'un éblouissement vivant et chaleureux ;

Prière offerte à Dieu, solitude sainte,
Cierge léger éclairant d'un soleil nouveau
Les douceurs et la paix enfermées trop longtemps
Sous la neige d'hiver qu'il faut briser au feu.

Ardeur stricte et ordonnée, liturgie chantée,
Latinité heureuse, toujours juvénile,
Jeu pisté, trésor aux flèches des hautes cathédrales :
Par sa langue logique, sa franchise claire,
Par l'églogue ou par l'hymne, par le Stella Maris,
Par les voix tendres et graves du Stabat Mater,
Par le sourire léger et délicat de Reims,
Par saint Louis à Vincennes, l’onction de Saint-Denis;
Par la Corse marine ou les îles grecques,
Par l'olivier antique à la parfaite feuille,
Flèche verte ou d'argent au visage du Christ ;

Par Baudoin le Lépreux dedans Jérusalem,
Par Chartres et puis Ravenne, Milan, Hippone,
Par l'image émue de saint François d'Assise,
Par la nuit de Pascal, par Péguy pèlerin ;

Par l'Espagne inspirée de saint Jean de la Croix,
Par Sienne et par la France, autant par Avila,
Par Fra Angelico, Velasquez ou Poussin,
Par Claude le Romain ou par la musique :
Par le chant grégorien, dans l'éclat de Poulenc ;

Par Vincent des Galères puis par les graves Chouans,
Par Thomas More en geôle, tour saignée de Londres ;
Par la Vendée bleuie, par les Carmélites mortes,
Par Gilson le sage, par le vif Bernanos ;
Esprit ancien si pur aux chants nouveaux mêlé :

Par l'Aigle de Patmos ou le vieux Cisneros;

Par Constantinople ou les clochers romains,
Par saint Paul et ses Actes, Bossuet l'orateur ;
Par la Sixtine chantée comme en sainte Cécile ;

Par l'Orient enflammé, le désert de Foucauld :
Langue d'immensité réunissant les mers,
Par Rancé dans sa Trappe ou par Dame Maintenon,
Belle Indienne de Versailles, presque reine revenue ;

Par les coureurs des bois, Jésuites gréés au monde
Depuis le Paraguay, la Chine et son empire,
Par le Japon en croix, les cieux verts du Brésil,

Par Aramis aussi, vieux Général cassé,
Repêchant les hommes dans un filet de mots
Se rapprochant soudain par l'aile des oiseaux.

 

Par l’enfançon si simple, proclamé aux Bergers

(Comme aux Mages et aux Rois, ces grands suiveurs du Ciel,

Ces Habiles aux voyages, étoilés par leur course

Vers l’Innocent divin dans sa mangeoire modeste),

Comme je deviens songeur ou bien chanteur plus haut ;

Annonciation, grande Visite de l’Ange, belle heure :

Tout me tient, émerveillé et vivant, à nu

Comme à vif et vibrant, depuis l’Orient et Rome :

Et je fais enfantin, toujours ce saut de joie

Qui me fond dans l’élan d’un millénaire doublé.

 

Nativité, décembre 1991. RL.


Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Une bien mauvaise nouvelle
Une bien mauvaise nouvelle
Coup de gomme
Coup de gomme

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :