Découvrez la collection Mauvaise Nouvelle, aux Éditions Nouvelle Marge.


Les « en même temps » de François

Les « en même temps » de François

Par  

Que veut être le Pape François ? La religion de l’accueil massif des migrants colle avec la devise du publicain qui suit Jésus touché de miséricorde. C’est vrai. « miserando atque eligendo.
« La devise du Saint-Père François est tirée des Homélies de saint Bède le vénérable, prêtre (Hom. 21; ccl 122, 149-151), qui, en commentant l’épisode évangélique de la vocation de saint Matthieu, écrit: Vidit ergo lesus publicanum et quia miserando atque eligendo vidit, ait illi Sequere me («Jésus vit un publicain et comme il le regarda avec un sentiment d’amour et le choisit, il lui dit: Suis-moi»). https://www.vatican.va/content/francesco/fr/elezione/stemma-papa-francesco.html

Mais son ouverture à l’islam basée sur l’exemple de Saint François à l'automne 1219, en pleine cinquième croisade, avec le sultan Malik El-Kamil en Égypte, est une reconstruction bisounours très loin de la réalité. La biographie de François par Saint Bonaventure raconte une histoire qui ne colle pas vraiment avec ce nouveau mythe moderne. François d’Assise cherche soit le martyre soit la conversion de « mécréant », il ne doute pas de sa foi ni ne cherche à apprendre de l’ennemi sa vérité contradictoire. Il renonce à convertir par la violence mais pas à convertir. C’est déjà bien pour l’époque. Sa sainteté et son courage impressionnent le Sultan qui l’épargne.

François Cheng plus franciscain que le Pape

Le discours de l’encyclique pontificale, Lettre Encyclique Fratelli tutti, n’émerveille pas les plus sérieux dans la foi catholique par sa reprise artificielle de la geste et de la parole franciscaine et c’est normal. Des franciscains d’ailleurs ont protesté. Le pape s’il a très vite en 2013 fait le voyage à Assise, n’a pas, depuis, pris refuge dans une fréquentation assidue du lieu dans lequel la présence est palpable, même pour les non catholiques. Que l’on compare avec l’expérience d’un autre homme célèbre ayant pris lui aussi le nom de François. Il s’agit d’un chinois. Le lecteur aura reconnu l’Académicien François Cheng. Il a été à Assise peu de temps après son arrivée en France dans les années 1960. Il a adopté le nom de François dix ans plus tard comme la loi française l’autorise, au moment de sa naturalisation. Pourquoi François ? Parce que ce séjour à Assise l’a percuté en profondeur, parce qu’il a rencontré celui qu’il savait être le plus grand saint chrétien d’Europe, et par reconnaissance envers la France. Le Pape n’a ni cette ferveur franciscaine dont l’authenticité saute aux yeux, ni cette ferveur envers la France, les coqs de chez nous s’en seraient rendu compte… L’écrivain francophone a aimé le saint tout de suite en comprenant son désir d’embrasser la vie dans sa totalité, la brutalité et la douceur, la férocité et la tendresse, libre de toute peur, de tout préjugé, et rayonnant d’une joie invincible.
L’écrivain chinois a changé de nom, son nom chinois pourtant est significatif, il veut dire : celui qui célèbre la sagesse. Mais cette « sagesse » d’un pays dont il fuyait la brutalité politique, lui le naturalisé français, elle ne lui inspirait que dégoût, révolte et tristesse. Il s’est tourné vers un amour Absolu sans corruption, qui ne trahit pas. Pour François Cheng le Poverellito n’est pas comme pour Christian Bobin, le très Bas, mais le Très Vivant ! Lire son livre Assise, une rencontre inattendue et bien d’autres livres de ce François-là, je dirais que cela risque de nous en apprendre plus et de nous faire plus rencontrer François d’Assise que des années de Pontificat de ce Pape. Chez le pape François au contraire, après les surprises du début, et quoiqu’il multiplie les ruptures, il me semble que tout est depuis longtemps attendu et on s’attend à tout.

François se prend pour le Messie

En France, sommes-nous dans une époque dans laquelle nos dirigeants nous inspirent confiance en leur compassion et leur sagesse ? Le premier ministre Jean Castex peut se glorifier pourtant d’une visite au Pape François le 18 Octobre dernier en plein scandale du rapport Sauvé. Qui sauve qui ? Qui redore le blason de qui ?

« Durant son entretien privé de 30 minutes, qualifié de "remarquable" par Jean Castex, le drame libanais, suivi de très près par le pape, la pandémie et ses conséquences mondiales, l'écologie et le sommet COP26 de Glasgow en novembre, les migrations, la pauvreté, la question européenne… Ont été abordés. »

Mais je me demande vraiment ce qu’ils ont pu se dire d’intelligent et constructif ! Je suis beaucoup plus convaincu par les cadeaux par contre :

« Cette visite a également été l'occasion de remettre des cadeaux. Outre un exemplaire de la première édition de Notre-Dame de Paris, de Victor Hugo, le Premier ministre a également offert un maillot du PSG, floqué du numéro 30 de Lionel Messi, Argentin bien évidemment comme le souverain pontife. »

C’est bien ce que je disais, si Macron se prend pour Jupiter, son ministre rend visite à celui qui se prend pour le Messi ! Le truc qui agace tout le monde, ou le monde qui pense encore un peu…
La religion du football et ses vedettes richissimes, les nouveaux dieux du monde moderne… Je sais le pape globaliste peut bien avoir un peu de fierté patriotique surtout quand le club de football de sa capitale a été fondé par un prêtre. Je sais, il peut aimer le foot et être cultivé, sinon Bernard Pivot ne valait rien et il est censé être un grand lecteur de José Luis Borges et des romans russes de Dostoïevski.

Où est François ? Qui est Bergoglio ?

Où est Pape François ? Dans ce blason pontifical merveilleux mais tout en fidélité à son ancienne identité d’archevêque de Buenos Aires et de Jésuite mais qui ne rend pas compte de sa « mutation franciscaine », ou dans ce T shrit de Messi ou encore dans le T shirt le représentant en Superman porteur de valises qui contiennent les fameuses « valeurs » ? Qui est Pape François, celui qui nous préserve des tentations de la chair pour nous tourner vers les réalités divines ou celui qui glisse sur Instragram comme n’importe quel Donald Trump pinceur de fesses, pour faire claquer les portes jarretelles d’une mannequin Brésilienne. Un happening à la grande surprise de ses 7 millions d’abonnés et celle de l’intéressée elle-même, la Vénus très callipyge Natalia Gabirotto ?

« Alors François, tu suis Jésus ou tu suis Natalia ? C’est quoi ta filature ? (ne serait pas du mauvais coton ? Et elle est où Amalia, ton amour d’enfance, tu peux nous dire Jorge ? Amalia, Natalia, tantôt l’une tantôt l’autre tantôt les deux à la fois.

Ka… lin kakalin kakalin kamaya
V’sadu ya goda malin kamalin kamaya
Hé ! Kalin kakalin kakalin kamaya
V’sadu ya goda malin kamalin kamaya
Hé ! Kalin kakalin kakalin kamaya
V’sadu ya goda malin kamalin kamaya
Ah !
J’aimais deux tourterelles
Aussi douces que belles
Et pour les deux j’aurais donné ma vie ouiiii
Aïlou lilouli
Et pour les deux j’aurais donné ma vie
Et je voulais l’une et l’autre
J’aimais les deux à la fois
Tantôt l’une et tantôt l’autre
Je les prenais dans mes bras
Et je voulais l’une et l’autre
J’aimais les deux à la fois
Tantôt l’une et tantôt l’autre
Je les prenais dans mes bras
Hé !  Kalin kakalin kakalin kamaya
Et Maline kamalin kamalin kamaya…
Voilà l’ « En même temps du François !  Aïlou … !!!! » 

En tenue d’écolière tout près d’un casier de collège ! Que c’est coquin José Maria ! Et la donzelle de s’exprimer : « Au moins j’irai au Paradis. » Et nous voilà aussitôt sur les nouveautés théologiques de François concernant l’inexistence de l’enfer. Pas d’enfer mais la destruction de l’âme pour les méchants. Les bonnes nouvelles chez ce Pape sont comme des compliments à la graisse d’oie.

Encore un mystère Bergoglien ou un salut à enquerre. Elle partage la coquine un site au contenu érotique, ravie de cette publicité, elle ajoute « Frère je pars au Vatican ! ». Mais elle fait comme Elise Lucet, quoique pour des raisons inverses. Nous en reparlons plus bas.

A ce pape il faut toujours des défenseurs et des excuses, il faut des légions d’explicateurs. Pour ma part je note que cela s’est passé un vendredi 13 Novembre 2020. Les équipes en charge des comptes du Vatican déclinent toute responsabilité, ils vaccinent aussi anti covid peut être, il faut donc soupçonner une malveillance ou une défaillance de Bergoglio perso ?

   (1)

Qui est François le pape ? Il est tolérant envers les homosexuels, il milite pour leur acceptation dans le milieu familial au point de donner son accord aux unions civiles envers les couples de même sexe alors qu’il avait la réputation comme archevêque de Buenos Aires d’être très social mais très stricte du point de vue de la rigueur des mœurs. C’est sur cette réputation qu’il a pu être élu.
Adepte du « en même temps », il affirme que les parents d’enfants homosexuels doivent faire soigner leurs enfants chez un psy.

Qui est le 266ème successeur de St Pierre à Rome ? S vous m’en trouvez 200 autres papes cachés, il est placé au 666 et  je jure de ne plus être en mesure de contrôler les complotistes qui voient en lui un suppôt de Satan allié aux familles Rockfeller, un Illuminati de haut rang.

« François est connu en Argentine comme ayant été un fervent opposant à la légalisation du mariage homosexuel en 2010. Le site de France 24 rappelle quelques-unes de ses déclarations : pour l'ancien archevêque de Buenos Aires, l'homosexualité est ainsi "un démon infiltré dans les âmes". De son côté, Le Figaro note qu'il a toujours soutenu les positions traditionnelles de l'Eglise, tant sur le mariage des prêtres que sur l'avortement. »

« Un démon infiltré dans les âmes ? » Bergoglio ne croit pas à l’enfer mais il a multiplié les équipes d’exorcistes depuis son arrivée au Vatican.

Et pour l’avortement, est ce que son engagement contre l’avortement n’est pas en contradiction avec sa politique d’encouragement à la vaccination massive, qui ne pose même pas la question éthique rédhibitoire pour tout catholique logique avec son éthique. La colère de l’Antigone catholique Véronique Lévy n’est-elle pas légitime ?

Qui est Bergoglio ? Celui qui va définitivement terrasser le démon de la pédophilie dans l’Eglise ou celui tel qu’il se montre en mars 2017 face la journaliste d’investigation pugnace Elise Lucet ? Est-ce qu’il ment comme un arracheur de dents ?

Cash Investigation à propos de la pédophilie dans l'Eglise, une émission grave, qui a conduit Elise Lucet et ses journalistes aux quatre coins du monde. Mais c'est au Vatican, face au Pape François, que l'enquête s'est terminée.

Après une longue et difficile enquête, Elise Lucet essaie d'obtenir des réponses de la part du Pape lui-même soupçonné d'avoir voulu influencer la justice pour faire innocenter un prêtre, lorsqu'il était archevêque de Buenos Aires. Pendant huit mois, l'équipe d'Elise Lucet fait plusieurs demandes d'interviews et envoie de nombreux courriers, sans réponse.

Elise Lucet décide finalement de se rendre au Vatican et d'essayer de parler au pape François lors d'une audience publique. Après avoir patienté au milieu des fidèles, Place Saint Pierre, la journaliste profite de son passage pour lui demander : "Dans le cas Grassi, avez-vous tenté d'influencer la justice argentine ?" Ce à quoi le Pape répond tout simplement : "Pas du tout." Malgré cet échange, l'équipe de Cash Investigation confirme que l'Eglise ne les a pas contactés. On saluera tout de même le tour de force d'Elise Lucet, dont la méthode efficace lui aura permis d'obtenir quelques mots du Pape. (2)

On le voit, que de questions, que d’enquerre, que de difficultés pour tenter de laisser le bénéfice du doute à celui qui devrait me galvaniser dans la Foi !

D’accord François revendique et affiche une sobriété dans l’exercice du pouvoir pontifical il ne met pas l’enquerre de l’or sur l’argent, il a refusé le pectoral en or pour garder celui qu’il avait en argent et en Argentine mais pour ses réformes il exerce ce pouvoir dans tout son potentiel politique et administratif. Il roule en Fiat vidéa, c’est Fiat sans Luxe ! Le marché de la mitre qu’il refuse s’effondre ! Dans sa logique de désacralisation de la fonction, il pourra démissionner comme la rumeur sur son état de santé le laisse entendre. Certains espèrent que ce sera bientôt. François a aussi refusé la bague pontificale nommée L’anneau du pécheur que son prédécesseur portait encore. François ne veut vraiment pas que l’on lise Jean Raspail !

De tout ce qui est fait par ce Pape et ce qui se dit de lui, j’ai certainement du mal à juger. Mais ce que je crois pouvoir dire c’est que la désacralisation de sa charge ne se fait pas par une vraie démocratisation ou collégialité, elle se fait par un rassemblement numérique hiérarchique à sa botte. De plus, elle ne se fait pas sans une désacralisation et donc désactivation du magistère catholique lui- même comme les empêchements envers la liturgie latine le démontrent encore.

Il y a quelque chose qui est ou pas enquerre mais qui m’enquiquine au quotidien dans l’oraison c’est sa modification de la prière du Pater Noster lui-même. Ce n’est pas que je sois torturé particulièrement par la tentation mais c’est plus la théologie implicite qu’il semble si je n’ai pas trop mal compris utiliser pour justifier cette réforme « technique ». Je me suis déjà confessé sacramentellement plusieurs fois sur le problème de mes résistances à ce Pape, mais je dois dire que mes confessions n’ont eu aucun effet sur lui ! Chaque fois il recommence, donc moi aussi…
Véritablement le « ne nous soumets pas à la tentation » me convient bien mieux que « Ne nous laisse pas entrer en. » La formule que je trouvais encore mieux est celle de mon enfance « Ne nous laisse pas succomber à la tentation. » C’est bien Dieu qui nous teste, les instructeurs et les saints, les anges aussi y procèdent. Nous devrions aimer, vouloir ou au moins accepter les tests divins. Le contraire me semble une désertion, un abandon de la vraie lutte. Nous devons entrer en tentation comme le Christ lui-même, pour en sortir vainqueurs. Sinon il n’y a jamais de victoire. On peut demander avec humilité de ne pas succomber dans la tentation, Fluctua nec Mergitur. Nous naviguons sur un Océan de tentations, mais supplions de ne pas couler.

Cet enseignement a été donné des milliers d’années avant la venue du Christ, dans le dialogue entre le Maître Divin Krishna et son disciple héroïque Arjuna sur le champ de bataille de Kurukshetra.
Qu’est ce qui inhibe le Kshatria et le met à genoux devant son char de combat aux pieds de son divin aurige ? Ce n’est pas la peur de la mort. C’est la peur d’affronter dans le camp ennemi de son intériorité, les faiblesses défauts et tentations qui sont en lui et auxquelles il est attaché. Mais là, c’est une autre histoire.

Bhagavad Gitâ Chapitre 18
Moksa-Opadesa Yoga - Révélations finales de la Vérité Ultime :
«Arjuna dit : « Ô cher Krishna, Toi l’Infaillible, mon illusion s’est maintenant évanouie ; j’ai, par Ta grâce, recouvré la mémoire. Me voici ferme, affranchi du doute ; je suis prêt à agir selon Ta parole. »

Ma conclusion sera une méditation sur le texte de Véronique Lévy dans sa récente lettre à Pape François. Elle ose avec humilité exprimer à son Pape ses doutes sur l’infaillibilité dont François devrait bénéficier dans sa charge car, elle est tributaire des trois blancheurs, qui lui ferait alors peut être défaut. Nous avons là une pauvre peau de chagrin de bénéfice du doute ce qui est bien peu pour s’accrocher aux nuages avec Bergoglio. Mais nous touchons avec Véronique quelques nuées.

« J'ose ma sainteté, vous qui avez osé parler de "tueur à gages" pour évoquer la mise à mort des innocents, j'ose vous adresser ces quelques mots, ces mots de peu, d'une femme qui a choisi l'Eglise des minuscules et des saints innocents… L'Eglise des trois Blancheurs reposant sur le Oui immaculé donc infaillible de celle qui fut ''Epousée de l'Esprit Saint ''( St Maximilien Kolbe) … pour qu'en son Oui, le Corps mystique du Christ, l'Eglise éternelle, reposât tout contre le Coeur Sacré de Son Epoux, le Roi des rois et Seigneur des seigneurs : Dieu, Un, dans l'unité d'amour du Principe éternel, de son Verbe éternel et de l'Esprit Saint éternel, Qui, sous Son Ombre saisit Marie pour que par elle, immaculée, l'Incarnation du Verbe advienne. Et elle n'advint, cette Incarnation, que pour sauver l'humanité blessée par la rupture du non luciférien; Cette Rédemption passa par celle qui dit Oui à son immaculée Conception, puis à l'Annonciation, puis à la Croix…Enfin à la Pentecôte…Et nous attend du seuil de la Jérusalem Céleste. Elle est notre Espérance. »
Véronique Jeanne Lévy
  1. https://www.midilibre.fr/2020/11/21/polemique-le-pape-francois-like-une-photo-coquine-sur-instagram-le-vatican-reclame-une-enquete-9213136.php
  2. François parmi les loups: Les secrets d'une révolution au Vatican : https://books.google.fr/books?id=mhIHBgAAQBAJ&pg=PT16&lpg=PT16&dq=Bergoglio++nombre+de+voyages+%C3%A0+Assise&source=bl&ots=BdShpjzJ6j&sig=ACfU3U29QkG37O-QachaDOHpipab-G6mJg&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwin-P39lOnzAhUMCxoKHQ5CBBIQ6AF6BAgIEAM#v=onepage&q&f=false

Éloge de la témérité spirituelle
Éloge de la témérité spirituelle
Les institutions de la démocratie athénienne
Les institutions de la démocratie athénienne
Les limites et la fin de la démocratie athénienne
Les limites et la fin de la démocratie athénienne

Commentaires


Pseudo :
Mail :
Commentaire :